Irak : Le Drian annonce de nouvelles frappes françaises contre Daech près de Mossoul

le , mis à jour à 18:02
8
Irak : Le Drian annonce de nouvelles frappes françaises contre Daech près de Mossoul
Irak : Le Drian annonce de nouvelles frappes françaises contre Daech près de Mossoul

L'aviation française a mené dans la nuit de lundi à mardi de nouvelles frappes contre Daech en Irak. Les appareils français ont visé des cibles à Tall Afar dans les environs de la ville de Mossoul, en Irak, métropole du nord du pays contrôlée par le groupe Etat islamique (EI). C'est ce qu'a annoncé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, ce mardi sur France Info. Une annonce qui intervient 5 jours après l'attentat du 14 juillet, qui a fait 84 morts à Nice, revendiqué par le groupe EI.

 

Jean-Yves Le Drian annonce que la France a frappé cette nuit aux environs de Mossoul en #Irak https://t.co/MCLb2aArOY

— France Info (@franceinfo) 19 juillet 2016

«Mon sentiment, comme ministre de la Défense, est qu'il fait continuer à frapper au cœur. Frapper au cœur, ça veut dire frapper dans le sanctuaire de Daech en Irak et en Syrie. On frappe tous les jours. La France, au Moyen-Orient, frappe tous les jours. Nous avons frappé cette nuit (ndlr. dans la nuit de lundi à mardi) aux environs de Mossoul, nous avons frappé hier (ndlr. lundi)», a déclaré le ministre français de la Défense. 

 

«Depuis que nous sommes dans la coalition, a insisté le ministre, nous frappons tous les jours, pour aboutir à ce que Daech réduise son ampleur en Irak et en Syrie. Pour enrayer ce dispositif terroriste insupportable, il faut frapper au centre.» Et d'ajouter : «Taper à Mossoul, taper en Irak, c'est aussi assurer notre sécurité en France, voire globalement en Europe».

 

Le ministre français de la Défense  assistera mercredi à Washington à une réunion de la coalition contre le groupe Etat islamique : «Nous sommes dans une phase décisive, pour faire en sorte que l'ensemble des acteurs de la coalition envisage la phase suivante : ce sont les épicentres de cet état terroriste que sont Mossoul et Raqqa, il faut donc s'organiser pour passer à l'étape suivante.»

 

Cette offensive «progresse bien, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 8 mois

    Avant que Sarko ne remette la France entre les griffes de l'OTAN, on n'avait rien à faire en Irak. On termine ce que les USA sont incapables de finir? Cette guerre n'est pas la nôtre, comme toutes les autres, Libye, Syrie, etc. Quittons l'OTAN et restons chez nous. US go home!

  • mlaure13 il y a 8 mois

    ça nous fait une belle jambe...surtout pour ceux qui morflent en France...EUX, avec qqs tordus et sans "rafale" ils nous déglinguent 200 à 300 gugusses à chaque fois, avec une retombée économique négative de plusieurs milliards......cherchez l'erreur...:-(((

  • frk987 il y a 8 mois

    Occupe toi plutôt de pilonner les banlieues, c'est là le problème, à Mossoul on s'en tape complétement.

  • M1405944 il y a 8 mois

    Pourquoi faire les quéqué ???. Tu tapes et comme les USA tu ne dis rien, sinon tu vas te prendre un deuxième Nice

  • M537464 il y a 8 mois

    c est bien de "frapper", mais quels resultats?

  • aerosp il y a 8 mois

    plus de 200 morts en France ne leur suffisent pas

  • 28351485 il y a 8 mois

    Les attentats en FRANCE c'est l'effet boomerang de cette gesticulation guerrière dictée par les US bras armés des sionistes Ces fous furieux mènent une politique étrangère désastreuse pour la FRANCE ET SON PEUPLE CES POLITICARDS ONT LEURS GUERRES ET LES PEUPLES LEURS MORTS !!!

  • jbellet il y a 8 mois

    C'est en France qu'il faut intensifier les arrestations et les frappes. .. si tout l'argent dépense en Syrie était mis sur la sécurité en France les rg et autres services de renseignements auraient bp plus de moyens pour surveiller les islamistes et pour les arrêter