Irak-Le 1er ministre ordonne l'arrestation des pillards à Tikrit

le
0

BAGDAD, 3 avril (Reuters) - Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a demandé vendredi aux forces de sécurité d'arrêter quiconque violerait la loi à Tikrit, ville récemment reconquise par l'armée avec l'appui de milices chiites où de nombreux pillages ont été signalés. "Le Premier ministre appelle à l'arrestation de toute personne qui commettrait de tels actes et à la préservation des biens et des installations dans la province de Salaheddine", déclarent ses services dans un communiqué. Le gouvernement irakien a annoncé mercredi la reprise de Tikrit après une bataille d'un mois contre les combattants de l'Etat islamique. Haïdar al Abadi a dit que le respect de la loi était essentiel "au retour de la vie dans la province ainsi qu'à celui des familles". Des parlementaires sunnites se sont élevés contre le pillage de logements et de bâtiments gouvernementaux par des membres des forces de sécurité et des groupes paramilitaires chiites. Rafid Djabouri, porte-parole du Premier ministre, a refusé de s'exprimer sur des incidents en particulier, mais il a assuré qu'Haïdar al Abadi était partisan d'une "tolérance zéro". (Saif Hameed,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant