Irak : la Russie livre des avions de combat à Bagdad

le
0
Irak : la Russie livre des avions de combat à Bagdad
Irak : la Russie livre des avions de combat à Bagdad

L'Irak a reçu de la Russie une première livraison d'avions de combat Sukhoi pour l'aider dans sa contre-offensive face à la progression des insurgés. Les Su-25, des avions d'attaque au sol, devraient être mis en service aussi rapidement que possible, afin de renforcer l'aviation irakienne. Jeudi, le Premier ministre Nouri al-Maliki avait annoncé que Bagdad allait acheter plus d'une douzaine d'avions à la Russie, un accord estimé à plus de 500 millions de dollars (368 millions d'euros).

Lors d'une visite à Damas samedi, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a affirmé que son pays ne resterait pas «les bras croisés» face à l'offensive des jihadistes en Irak, sans détailler néanmoins l'aide que son pays comptait apporter. «La situation est très dangereuse (...) et menace les fondements de l'Etat irakien» a-t-il déclaré, insistant sur le fait qu'en Syrie comme en Irak, la solution ne pouvait venir que d'un «véritable dialogue national».

Combats à l'ouest de Tikrit

L'annonce par Bagdad de cette livraison survient alors que les forces gouvernementales, appuyées par l'aviation, tentent de reprendre la ville de Tikrit, ancien fief de Saddam Hussein, à 160 km au nord de Bagdad. Samedi, des milliers de soldats, appuyés par des chars, des équipes de déminage et des raids de l'aviation, ont lancé l'offensive sur cette ville tombée le 11 juin aux mains des insurgés sunnites. Dans la soirée, des combats ont eu lieu à l'ouest de Tikrit, de même qu'à 20 km au sud, à Dejla, selon des témoins et une source militaire.

Jeudi, l'armée avait repris l'université de Tikrit, sur la route menant vers Baïji (au nord), principale raffinerie de pétrole en Irak. Selon le général Qassem Atta, porte-parole du premier ministre pour la sécurité, l'armée contrôle également désormais la route menant de Bagdad à Samarra, au sud de Tikrit. Outre Tikrit et d'autres secteurs de la province de Salaheddine ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant