Irak-La nouvelle équipe gouvernementale sera présentée jeudi

le
0
    BAGDAD, 30 mars (Reuters) - Le Premier ministre irakien 
Haïdar al Abadi a annoncé qu'il présenterait jeudi au Parlement 
son nouveau gouvernement composé de technocrates et 
d'indépendants qui sera chargé de lutter contre la corruption. 
    Haïdar al Abadi, qui a accédé il y a dix-neuf mois au poste 
de Premier ministre, a annoncé en février son intention de 
remplacer par des technocrates les ministres du gouvernement, 
actuellement désignés en fonction de leurs affiliations 
politiques. 
    Il veut ainsi affaiblir l'actuel système de partage du 
pouvoir en fonction de critères ethniques ou religieux, qui 
favorise le clientélisme et la corruption, mais cette initiative 
rencontre de fortes résistances. 
    Lundi, le Parlement avait dit laisser jusqu'à jeudi au 
Premier ministre pour présenter ce nouveau gouvernement. 
    S'il ne met pas en oeuvre les mesures de lutte contre la 
corruption qu'il a promises depuis longtemps, Haïdar al Abadi 
risque de se trouver affaibli, au moment où les forces 
irakiennes se préparent en vue de la reprise de la ville 
emblématique de Mossoul, conquise par l'Etat islamique en juin 
2014. 
    "Le Parlement doit prendre une décision et procéder aux 
réformes et notamment au remaniement ministériel qu'il appelle, 
avec les citoyens, de ses voeux", a déclaré le Premier ministre 
dans un communiqué publié mercredi sur son site internet. 
    Mardi, Haïdar al Abadi avait demandé aux députés s'ils 
souhaitaient que soient nommés au gouvernement des politiques ou 
des techniciens indépendants, mais le président du Parlement, 
Salim al Djabouri, a déclaré mercredi que c'était à Haïdar al 
Abadi de décider. 
    L'influent dirigeant chiite Moktada al Sadr, qui a entamé 
dimanche un sit-in près du Parlement et a trois ministres au 
gouvernement, souhaite qu'Abadi choisisse des ministres qui ne 
soient pas affiliés à des partis politiques. 
    Un autre sit-in organisé par les partisans de Moktada al 
Sadr a eu pour résultat de bloquer le centre de Bagdad une bonne 
partie de la semaine dernière. 
 
 (Stephen Kalin et Maher Chmaytelli; Guy Kerivel et Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant