Irak-La milice de l'imam chiite Sadr se prépare à défendre Samarra

le
0

BAGDAD, 11 décembre (Reuters) - L'imam chiite Moktada al Sadr a placé sa milice en état d'alerte pour repousser une probable attaque des djihadistes sunnites de l'Etat islamique contre la ville de Samarra, où la destruction d'une mosquée chiite avait précipité l'Irak dans la guerre civile il y a huit ans. Les services de Sadr précisent dans un communiqué daté du 10 décembre que cette décision a été prise en réponse à "la menace immédiate que font peser les légions de terroristes sur la ville sacrée de Samarra", à 125 km au nord-ouest de Bagdad. Ils ajoutent que les miliciens des "Brigades de la paix", qui avaient été, sous le nom "Armée du Mahdi", en pointe de la lutte contre les forces d'occupation américaines au milieu des années 2000, doivent se tenir prêts "à répondre à l'appel au djihad dans les 48 heures". Les miliciens sadristes se sont retirés il y a deux mois de Samarra, prise en tenailles par les combattants de l'Etat islamique mais dont le centre est contrôlé par les forces gouvernementales irakiennes appuyées par d'autres milices chiites. L'armée irakienne s'attend à ce que l'EI lance un assaut contre la ville, ou cherche à l'encercler totalement, pour ouvrir un nouveau front et perturber la progression des forces gouvernementales vers Tikrit, la ville natale de Saddam Hussein, située plus au nord. (Saïf Hamid; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant