Irak-La France envisage de déployer des Mirage en Jordanie

le
0

PARIS, 13 novembre (Reuters) - La France envisage de déployer des Mirage en Jordanie dans le cadre de son opération aérienne militaire contre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak, a indiqué jeudi l'état-major des armées françaises. "Nous réfléchissons à un déploiement en Jordanie", a dit le porte-parole de l'état-major, le colonel Gilles Jaron, lors d'une conférence de presse. La localisation de la Jordanie "permet de réduire les délais de vol entre le décollage et la mission au-dessus de l'Irak", a-t-il souligné. "Ce n'est pas fait, c'est à l'étude, cela nécessite un dialogue entre la France et le gouvernement jordanien." Selon une source militaire, entre trois et six Mirage pourraient être mis à contribution. La semaine dernière, une source diplomatique indiquait que le déploiement des Mirage pourrait intervenir d'ici la fin du mois. "C'est dans notre intérêt d'être aussi proche de l'Irak que possible", a dit une autre source diplomatique à Reuters, confirmant les réflexions en cours à Paris. "Cela nous permettrait d'intervenir plus rapidement et de faire des économies", a-t-il ajouté, à l'heure où les opérations militaires extérieures (opex) de la France vont coûter 605 millions de plus que prévu en 2014. Contactées par Reuters, les autorités jordaniennes ont indiqué ne pas avoir connaissance des intentions françaises. Quelque 700 militaires français sont engagés depuis le 19 septembre dans le cadre de l'opération "Chammal" en soutien aux forces irakiennes contre les djihadistes de l'EI qui ont pris le contrôle de vastes de pans de territoire en Irak et en Syrie au cours de l'été. Neuf Rafale, un avion ravitailleur, un avion radar, un avion de patrouille maritime sont actuellement déployés sur la base française d'al-Dhafra, aux Emirats arabes Unis. Une frégate anti-aérienne est également mobilisée dans le golfe arabo-persique. Paris écarte pour l'instant toute idée d'engagement au sol en Irak et de frappes aériennes en Syrie où agissent notamment les Etats-Unis contre l'Etat islamique. (Marine Pennetier, avec John Irish à Paris et Suleiman Al-Khalidi à Amman, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant