Irak-L'US Army prête à agir dans l'Anbar, selon le gouverneur

le
0

BAGDAD, 14 août (Reuters) - Le gouverneur de la province d'Anbar, dans l'ouest de l'Irak, a dit avoir sollicité avec succès l'aide militaire des Etats-Unis pour faire face aux djihadistes de l'Etat islamique, dont les opposants n'auront sans doute pas les moyens de résister longtemps seuls, selon lui. Interrogé par Reuters, Ahmed Khalaf al Doulaïmi a dit avoir notamment demandé un appui aérien qui lui a été promis lors de rencontres avec des diplomates et des militaires américains. "Notre premier objectif est l'appui aérien. Leurs capacités technologiques vont apporter beaucoup de renseignements et des moyens pour surveiller le désert ainsi que beaucoup d'éléments dont nous avons besoin. "Aucune date n'a été fixée mais c'est pour très bientôt et il y aura une présence américaine dans le secteur ouest", a-t-il poursuivi lors de cet entretien téléphonique. "J'ai eu plusieurs rencontres depuis un mois avec l'ambassade américaine et l'état-major sur le sujet et il y aura très bientôt un centre de coordination des opérations dans la province d'Anbar. Ils l'ont promis", a ajouté le gouverneur. Les autorités américaines n'ont fait aucun commentaire sur le sujet dans l'immédiat. La progression de l'Etat islamique, qui contrôle une bonne part du nord et de l'ouest de l'Irak, a décidé Washington à intervenir militairement, ce qui n'était pas arrivé depuis le retrait de 2011. L'aviation américaine a ainsi bombardé récemment des positions djihadistes dans le nord de l'Irak. Une intervention dans la province d'Anbar, dont la population majoritairement sunnite était farouchement hostile à la présence des GI's, pourrait toutefois se révéler beaucoup plus risquée. (Raheem Salman, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant