Irak : l'Union européenne renforce son aide humanitaire

le
0
Irak : l'Union européenne renforce son aide humanitaire
Irak : l'Union européenne renforce son aide humanitaire

La Commission européenne a annoncé mardi qu'elle allait accorder cinq millions d'euros supplémentaires à l'Irak afin de venir en aide aux populations déplacées et aux communautés qui doivent accueillir les réfugiés. Cela porte l'aide totale de l'Union européenne pour l'Irak à 17 millions d'euros en 2014.

Si les ambassadeurs des 28 se sont mis d'accord mardi pour renforcer la coordination humanitaire et en confier les rênes à la Commission européenne, aucun réunion des ministres des Affaires étrangères pour une éventuelle livraison d'armes au Kurdes, chère à Laurent Fabius et à son homologue italienne, n'a été fixée. Le Royaume-Uni a fait savoir mardi soir qu'il allait acheminer du matériel militaire auprès des forces kurdes.

«Ce que nous voulons, c'est prêter main forte à des centaines de milliers d'Irakiens y compris les groupes minoritaires déplacés dans les montagnes de Sinjar», a déclaré mardi la commissaire chargée de l'Aide humanitaire, Kristalina Georgieva, qui brigue le poste de chef de la diplomatie européenne, en remplacement de Catherine Ashton. 

Elle a précisé que le principal problème était l'accès aux populations concernées et non le financement de l'aide. «N'oublions pas que le Kurdistan abrite des réfugiés syriens. Une aide sera aussi nécessaire pour cette population», a-t-elle ajouté.

VIDEO. L'UE renforce son aide humanitaire vers l'Irak

Des largages humanitaires insuffisants. Les largages humanitaires américains et britanniques et l'aide apportée par Paris ont été jugés insuffisantes par des experts de l'ONU pour les droits de l'homme qui ont appelé mardi dans un message la communauté internationale à prendre toutes les mesures possibles en urgence pour empêcher «une atrocité de masse et un génocide potentiel dans les heures et les jours à venir».

Livraison d'armes : Fabius insiste pour une réunion en urgence

La France et l'Italie plaident pour une réunion ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant