Irak-L'Onu réclame la protection des civils fuyant Falloudja

le
0
    NATIONS UNIES, 25 mai (Reuters) - Les Nations unies ont 
demandé mardi aux combattants de tout bord à Falloudja, en Irak, 
de protéger les civils qui tentent de fuir la ville où les 
forces irakiennes ont lancé l'assaut contre les djihadistes de 
l'Etat islamique (EI). 
    L'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé 
que des femmes et des enfants avaient été tués alors qu'ils 
essayaient de quitter Falloudja. Plus de 80 familles sont 
parvenues à partir depuis le 20 mai, a précisé l'organisation. 
    A New York, un porte-parole du HCR a rendu public un appel 
en faveur des quelque 50.000 civils qui restent assiégés. 
    "Nous appelons toutes les parties du conflit à prendre 
toutes les mesures pour protéger les civils piégés au milieu des 
combats", a dit Farhan Haq. "Cela comprend le fait de permettre 
aux civils de se déplacer librement hors de la zone de conflit 
et d'assurer leur protection lors de ces déplacements." 
    Le porte-parole a noté que l'objectif d'arrêter l'EI ne 
devait pas être poursuivi aux dépens de civils innocents. 
    "Nous avons encouragé une action internationale unie pour 
faire face aux atrocités perpétrés par Daech", a dit Haq. "Dans 
le même temps, (..) nous appelons tous les participants à ces 
opérations à respecter les droits de l'homme et les lois 
humanitaires internationales." 
    Les forces irakiennes ont poursuivi mardi, pour le deuxième 
jour, leur offensive contre la ville de Falloudja, tenue par 
l'Etat islamique depuis janvier 2014, bombardant des cibles de 
l'organisation djihadiste.   
 
 (Louis Charbonneau; Julie Carriat pour le service français, 
édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant