Irak : l'ONU prépare une vaste opération humanitaire

le
0
Irak : l'ONU prépare une vaste opération humanitaire
Irak : l'ONU prépare une vaste opération humanitaire

L'ONU annonce pour ce mercredi une vaste opération humanitaire pour aider un demi-million de déplacés. Les forces irakiennes ont attaqué mardi les jihadistes sur plusieurs fronts, notamment à Tikrit, au nord de Bagdad, mais aussi dans l'ouest du pays, où de puissantes tribus sunnites, appuyées par les forces gouvernementales, se sont soulevées contre les forces de l'Etat islamique dans la province d'al-Anbar. 

Depuis dix jours, les forces kurdes et gouvernementales, fortes de l'appui de l'aviation américaine, contre-attaquent la percée jihadiste, reprenant en partie le barrage de Mossoul dimanche. Elles en ont pris le contrôle lundi, acculant les islamistes à battre retraite.

Une vaste opération humanitaire débutera mercredi. «Face à la détérioration de la situation dans le nord de l'Irak, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) lance cette semaine une de ses plus importantes opérations de soutien pour aider près d'un demi-million de personnes (...) forcées de fuir leur foyer», a déclaré un porte-parole de l'organisation basée à Genève, Adrian Edwards. Cette opération d'envergure, par voies aérienne, maritime et routière commencera mercredi, a-t-il précisé. Il s'agit essentiellement de membres des minorités yazidie et chrétienne. Un pont aérien d'aide sera établi entre Aqaba en Jordanie et Erbil, la capitale du Kurdistan, puis dans les dix jours suivants, de l'aide sera acheminée par convois terrestres de Turquie et Jordanie. Enfin, de l'aide sera envoyée par mer et terre depuis Dubaï via l'Iran.

La progression vers Tikrit stoppée .L'offensive pour reprendre Tikrit a débuté tôt mardi matin à partir du sud et du sud-ouest de la ville. «L'armée irakienne et des volontaires (chiites), appuyés par des hélicoptères irakiens, participent» à l'opération destinée reconquérir l'ancien fief de Saddam Hussein. L'armée, aidée de miliciens chiites, avait déjà tenté à deux reprises, sans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant