Irak: L'Onu en appelle à la communauté internationale

le
0

NATIONS UNIES, 8 août (Reuters) - Le secrétaire général de l'Onu et le Conseil de sécurité des Nations unies ont condamné jeudi les attaques des djihadistes irakiens de l'Etat islamique et appelé la communauté internationale à soutenir le gouvernement et le peuple irakiens. Alors que la prise de Karakoch, ville du nord de l'Irak qui abritait la plus importante communauté chrétienne du pays, a jeté des milliers de personnes sur les routes, la France avait réclamé la tenue en urgence d'une réunion du Conseil de sécurité pour "contrer la menace terroriste" en Irak. Dans la soirée, les quinze membres de l'instance ont condamné "les persécutions systématiques de membres des minorités et de ceux qui refusent l'idéologie extrémiste de l'Etat islamique en Irak et au Levant (ndlr, l'ancien nom de l'Etat islamique) et des groupes armés qui lui sont associés". Ils ont également réaffirmé que "les attaques généralisées ou systématiques dirigées contre des populations civiles du fait de leur appartenance ethnique ou de leurs convictions politiques ou religieuses peuvent constituer un crime contre l'humanité, dont les auteurs devront répondre de leurs actes". L'ambassadeur britannique Mark Lyall Grant, qui préside en août le Conseil de sécurité, a ajouté qu'il ferait circuler un projet de résolution qu'il espère faire adopter dans les prochains jours et qui visera notamment les réseaux de financement et les canaux de recrutement de l'Etat islamique. Plus tôt dans la journée, le secrétaire général des Nations unies, Ban ki-moon, avait appelé "la communauté internationale, en particulier ses membres qui ont de l'influence et des ressources leur permettant d'avoir un impact positif sur la situation, à soutenir le gouvernement et le peuple d'Irak et à faire tout son possible pour aider à soulager les souffrances de la population touchée par le conflit actuel en Irak". Sa déclaration a été reprise par les membres du Conseil de sécurité. Ban s'est dit en outre "profondément choqué" par les informations faisant état d'attaques menées par les djihadistes de l'Etat islamique à Kirkouk et Karakoch. (Michelle Nichols; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant