Irak : l'offensive pour reprendre Mossoul à Daech a commencé

le , mis à jour le
0
Irak : l'offensive pour reprendre Mossoul à Daech a commencé
Irak : l'offensive pour reprendre Mossoul à Daech a commencé

L'opération Mossoul a commencé. L'offensive au sol de l'armée irakienne et des Peshmergas kurdes pour reprendre la ville irakienne de Mossoul aux mains des djihadistes de Daech depuis 2014 a débuté dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé  à la télévision publique le Premier ministre irakien, un peu avant une heure du matin (heure française).

 

«Le temps de la victoire est venu et les opérations pour libérer Mossoul ont commencé», a déclaré le chef du gouvernement. S'adressant aux habitants de la région de Mossoul, il a lancé: «Je déclare aujourd'hui le début de ces opérations victorieuses pour vous libérer de la violence et du terrorisme de Daech», acronyme arabe de l'Etat islamique (EI).

 

Depuis plusieurs jours, la coalition internationale s'était préparée pour passer à l'offensive et reprendre le bastion irakien de l'organisation terroriste.

 

3000 djihadistes seraient prêts au combat

 

Des convois de véhicules blindés et des milliers de soldats se dirigeaient vers les abords de la ville aux mains de l'État islamique tandis que les avions de la coalition ont frappé dans la nuit de samedi à dimanche. Des tracts ont été largués afin de prévenir la population civile de l'imminence de l'offensive.

 

 

#Irak Mossoul, la bataille à venir #AFP pic.twitter.com/17xzCxw476

— Agence France-Presse (@afpfr) 14 octobre 2016

 

 

 

3 000 djihadistes seraient prêts au combat. Samedi, ils ont enflammé des tranchées pleines de pétrole aux entrées de Mossoul afin de dresser de gigantesques colonnes de fumée. 

 

Dimanche matin, la ville de Dabiq aux mains du groupe EI a été reprise par des rebelles syriens soutenus par la Turquie, après deux jours de violents combats,

 

Mossoul, 2e ville irakienne, est depuis juin 2014 aux mains du groupe EI. #AFP pic.twitter.com/vQFTl9O8iG

— Agence France-Presse (@afpfr) 16 octobre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant