Irak-L'armée dépêchée à Bassorah après des combats entre tribus

le
0
    BASSORAH, Irak, 15 janvier (Reuters) - Une division blindée 
de l'armée irakienne et une unité des forces spéciales de la 
police ont été dépêchées à Bassorah, la métropole du Sud, pour 
mettre fin à des affrontements entre tribus chiites, a annoncé 
un membre de l'administration locale.  
    "Cette opération de sécurité concerne des zones situées au 
nord de Bassorah où se sont déroulés de nombreux affrontements 
tribaux, et concernera par la suite des quartiers de la ville 
elle-même", a déclaré Djabar al Saadi, chef du comité chargé de 
la sécurité de la province. 
    Les forces gouvernementales ont pris position dans la nuit à 
Al Hussein, quartier du nord de Bassorah et théâtre de fréquents 
affrontements, où elles ont procédé à une trentaine 
d'arrestations et à des saisies d'armes, dit-on de source 
proches des services de sécurité.  
    Mercredi, lors d'un conseil des ministres délocalisé sur 
place, le chef du gouvernement, Haïdar al Abadi, a invité 
l'armée "à frapper d'une main de fer" les bandes armées qui 
menacent la ville. 
     
 
 (Aref Mohammed, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant