Irak : Hollande promet plus d'aide militaire et un «pont humanitaire»

le
2
Irak : Hollande promet plus d'aide militaire et un «pont humanitaire»
Irak : Hollande promet plus d'aide militaire et un «pont humanitaire»

François Hollande est ce vendredi sur le sol irakien. Onze ans après avoir refusé de suivre Washington et Londres dans l'invasion de l'Irak, la France tente de revenir sur le devant de la scène dans ce pays avec lequel elle a entretenu des liens historiques forts mais ambigus sous le régime de Saddam Hussein renversé en 2003. 

Le président français, accompagné des ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères) et Jean-Yves le Drian (Défense), est arrivé ce vendredi matin à Bagdad pour apporter son soutien aux autorités irakiennes dans la lutte contre les combattants de l'Etat islamique (EI) qui tiennent une partie du nord du pays. Il s'est ensuite rendu dans l'après-midi à Erbil, dans le Kurdistan irakien (nord) avec un avion chargé de 15 tonnes d'aide humanitaire. 

Le «soutien» de la France au gouvernement irakien

L'avion présidentiel s'est posé ce vendredi vers 6h15 du matin (heure française), à l'aéroport de Bagdad. Après son arrivée dans la capitale, l'exécutif français est parti en direction de la présidence irakienne en zone verte, ultra sécurisée. Le convoi présidentiel était précédé d'hommes armés dans un pick-up.

#Hollande en Irak. Zone verte de Bagdad à quelques mètres du palais présidentiel. Gilets pare balles à disposition. pic.twitter.com/IgEdRfq807-- eric hacquemand (@erichacquemand) 12 Septembre 2014

A Bagdad, François Hollande a rencontré le président Fouad Massoum et le Premier ministre Haïdar al-Abadi. C'est la première fois depuis 2009 et la visite de quelques heures de Nicolas Sarkozy qu'un président français vient en Irak. «Je suis venu ici à Bagdad pour dire la disponibilité de la France pour aider encore davantage militairement l'Irak» a dit Hollande après avoir exprimé le «soutien» de la France au nouveau gouvernement irakien.

Notre question du jour : la France a-t-elle raison de s'engager contre l'Etat islamique ?

VIDEO. Hollande à Bagdad pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loto77 le vendredi 12 sept 2014 à 17:21

    Ca tombe bien , on a plein d'argent à gaspiller pour rattraper les c.. des USA .Quel idiot ce FH ; le Sarko lui il a fait la Libye , pas mieux .

  • LeRaleur le vendredi 12 sept 2014 à 11:19

    Fallait pas virer Sadam, bande de niaquets.