Irak-Frappes aériennes près de Baïdji, 25 hommes de l'EI tués

le
0

(actualisé avec frappes et bilan) BAGDAD, 22 octobre (Reuters) - Des frappes aériennes menées par la coalition sous conduite des Etats-Unis ont fait mercredi 25 morts dans les rangs du groupe Etat islamique (EI) près de Baïdji dans le nord de l'Irak, ont déclaré des habitants à Reuters. Afin d'enrayer la progression de l'EI, une série de bombardements, menés dès les premières heures de la journée, ont visé Al Sinia, à l'ouest de Baïdji, ville stratégique voisine de la plus grande raffinerie du pays, ont déclaré ces habitants. Les chars et les véhicules blindés de l'armée irakienne ont repoussé par ailleurs mercredi une offensive des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) contre la ville d'Amiriya Falloudja, à l'ouest de la capitale Bagdad, a-t-on déclaré de sources militaires. Environ 400 combattants de l'EI s'étaient regroupés la veille dans les villes de Falloudja et de Karma, non loin de là, avant de passer à l'attaque et d'accroître la pression sur le flanc ouest de la capitale, a-t-on ajouté de mêmes sources. Amiriya Falloudja, devant laquelle les forces gouvernementales ont repoussé les combattants de l'EI, est la dernière ville contrôlée par les autorités irakiennes avant Falloudja. L'Etat islamique assiège Amiriya Falloudja depuis le début du mois. D'autres combats ont fait rage entre l'EI et l'armée irakienne dans le secteur de la ville de Hit, également située dans la province d'Anbar. Située à 130 km à l'ouest de Bagdad, Hit a été prise par les djihadistes au début du mois d'octobre. La plus grande base aérienne de la province d'Anbar, Aïn al Assad, le barrage de Haditha et les villes environnantes sont par ailleurs encerclées par les forces de l'Etat islamique. (Saïf Hamid; Eric Faye pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant