Irak : doutes sur les rumeurs d'excisions de masse

le
0
Ce document présenté comme émanant de l'État islamique et relayé par l'ONU affirmant que toutes les femmes doivent être excisées serait un faux.
Ce document présenté comme émanant de l'État islamique et relayé par l'ONU affirmant que toutes les femmes doivent être excisées serait un faux.

Jeudi 24 juillet au matin, lors d'une visioconférence avec des représentants onusiens à Genève, Jacqueline Badcock, porte-parole de l'Organisation des Nations unies en Irak pour l'humanitaire, avait évoqué une fatwa émise par le calife autoproclamé de l'État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi. Le décret imposerait des mutilations génitales à toutes les femmes de 11 à 46 ans dans les territoires sous leur contrôle. Une information peu vraisemblable dans une région où cette pratique est tout à fait marginale, mais qui a été reprise par les agences et les grands médias - y compris par Le Point.fr - face à la qualité de la source.

Des doutes ont, depuis, été émis. Sur les réseaux sociaux circule depuis 2013 un faux document annonçant une telle mesure, portant en en-tête le drapeau de l'EIIL et daté du 11 juillet 2013. Contactés par Le Point, des humanitaires sur place assurent n'avoir connaissance d'aucune action de l'État islamique de ce type. Le gouvernement du Kurdistan irakien a même officiellement démenti la rumeur. L'ONU ne s'est pas encore exprimée sur le sujet.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant