Irak-Dix-huit tués dans une attaque de l'EI près de Tikrit

le
0
 (Bilan actualisé) 
    TIKRIT, Irak, 24 septembre (Reuters) - Dix-huit personnes, 
dont deux enfants, ont été tuées samedi dans une attaque à un 
poste de contrôle au nord de Tikrit et dans l'explosion 
consécutive de deux bombes à l'entrée de cette ville d'Irak. Ces 
actes ont été revendiqués par le groupe djihadiste Etat 
islamique (EI).  
    Il s'agit de la première attaque de ce genre depuis que 
Tikrit, à 150 km au nord de Bagdad, a été repris à l'EI en avril 
2015. 
    Un assaillant a été tué au poste de contrôle, où une 
fusillade a tué cinq agents des services de sécurité et deux 
jeunes civils, selon la police et des sources proches du 
Commandement des opérations de Salahoudine, qui est responsable 
de la sécurité dans le secteur. 
    Deux autres agresseurs ont poursuivi leur chemin en 
direction de la ville et se sont fait exploser à ses abords. Ces 
explosions ont fait 11 morts, dont trois membres d'une milice 
chiite qui coopère avec les forces de sécurité. On dénombre 
également 21 blessés. 
    L'Etat islamique a revendiqué ces attaques par le canal de 
son organe de propagande, Amaq. 
 
 (Ghazwan Hassan,; Nicolas Delame et Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant