Irak-Des villages proches de la frontière iranienne repris à l'EI

le
0

BAGDAD, 26 janvier (Reuters) - Les forces de sécurité irakiennes et des milices pro-gouvernementales ont repris le contrôle d'une vingtaine de villages proches de la frontière iranienne qu'occupaient jusque là les djihadistes de l'Etat islamique, ont annoncé lundi des sources sécuritaires et des responsables locaux. L'offensive lancée vendredi a permis à des milices chiites, à l'armée irakienne et à des combattants sunnites pro-gouvernementaux de chasser les djihadistes de la région de Moukdadia, la position de l'Etat islamique la plus orientale. "Le 25 janvier et après trois jours d'intenses combats, nous sommes parvenus à vaincre les terroristes dans le nord de Moukdadia et nous avons nettoyé les villages de la présence de Daesh", a déclaré Hadi al Amri, chef de file de l'organisation Badr, une milice chiite, faisant référence à l'acronyme arabe de l'Etat islamique. Il a précisé que 58 soldats et miliciens pro-gouvernementaux avaient péri dans les combats et que 247 autres avaient été blessés. Environ 65 djihadistes ont été tués, selon Sadik al Husseini, président de la commission de sécurité de la province de Diyala. (Ahmed Rasheed et Saif Hameed,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant