Irak-Des officiers de l'armée renvoyés en cour martiale

le
1

BAGDAD, 16 août (Reuters) - Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a approuvé dimanche la décision de traduire devant une cour martiale les officiers de l'armée qui ont abandonné leurs postes lors de combats contre les djihadistes de l'Etat islamique au printemps dernier à Ramadi. La capitale de la province d'Anbar est tombée aux mains des islamistes en mai, signant l'un des plus importants revers militaires du gouvernement de Bagdad depuis près d'un an. Dans un communiqué publié sur son site internet, le Premier ministre irakien précise approuver la décision de renvoi en cour martiale formulée par une commission chargée d'enquêter sur la chute de la ville. Haïdar al Abadi a entrepris une campagne de vastes réformes en Irak afin de lutter contre la corruption et l'inefficacité de l'administration dépendante des quotas religieux ou communautaires. Ces mesures, qui se sont traduites par des limogeages de fonctionnaires, sont les plus importantes engagées par le gouvernement irakien depuis l'occupation militaire américaine. (Stephen Kalin; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 16 aout 2015 à 10:34

    Les militaires sunnites font comme dans la chanson de du tronc : ils retournent leur veste chaque fois du bon côté.