Irak : des conseillers militaires américains se dirigent vers le mont Sinjar

le
5
Irak : des conseillers militaires américains se dirigent vers le mont Sinjar
Irak : des conseillers militaires américains se dirigent vers le mont Sinjar

Face au chaos irakien, la communauté internationale réagit. L'objectif : contrer l'offensive des jihadistes de l'Etat islamique (EI). Ce mercredi la France a annoncé qu'elle allait livrer des armes aux forces irakiennes et kurdes qui combattent ces radicaux réputés très violents. Après avoir lancé des frappes aériennes, les Etats-Unis ont envoyé ce soir des soldats américains vers le Mont Sinjar, selon un porte-parole kurde. 

Des conseillers américains se dirigent vers le mont Sinjar

Des conseillers militaires américains doivent se rendre dans la région montagneuse de Sinjar, dans le nord de l'Irak, pour étudier les moyens d'évacuer des civils qui y sont coincés, précise ce soir un porte-parole des forces de sécurité kurdes. 20 000 à 30 000 personnes, en majorité des Yazidis, une minorité religieuse, sont bloquées sans eau, sans nourriture et sans abri dans cette région montagneuse et encerclés par les jihadistes, selon le Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés. Après des appels d'experts onusiens à agir rapidement pour éviter un «génocide potentiel» contre ces minorités, les Etats-Unis, avaient indiqué plus tôt songer «sérieusement» à une évacuation «urgente» de ces civils. Au total, 130 conseillers militaires américains sont arrivés à Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan.

La France va livrer des armes aux Kurdes

La décision était déjà un peu attendue. Dimanche, Laurent Fabius avait laissé entendre qu'en plus d'une aide humanitaire, Paris envisageait de livrer des armes en soutien. Ce mercredi, en accord avec Bagdad, et «afin de répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan», la présidence dans un communiqué annonce finalement que François Hollande a décidé «de faire acheminer des armes dans les heures qui viennent». L'objectif affiché : «Aider les forces kurdes à combattre l'Etat islamique», alors qu'elles sont confrontées ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le mercredi 13 aout 2014 à 18:13

    Et l'EI saura nous envoyer plus tard un Kamikaze qui tuera quelques innocents de souche et dans le même temps les islamistes demande au maire d'ISTRES de fair retirer le cochon figurant sur un manège installé temporairement dans sa ville et le "souchien" a obtemtpérer (FH et FAFA aussi sans doute)

  • opelin le mercredi 13 aout 2014 à 18:03

    Bien sûr, on les retrouvera dans nos cités à côté des Kalachs ...

  • M6445098 le mercredi 13 aout 2014 à 15:44

    une fois le conflit terminé, ces armes fournies gratuitement par les français seront vendues à des gens

  • M6445098 le mercredi 13 aout 2014 à 15:44

    rassurez-moi, ce sont bien les contribuables français qui paient les armes données, ces mêmes armes qui se retourneront contre nous plus tard; armes fournies pour lutter contre les jihadistes que FH voulait également armer pour lutter contre ASSAD!!!!

  • LeRaleur le mercredi 13 aout 2014 à 15:23

    Bonne idée mais pas bon pour les banlieues.