Irak-Des cadres du ministère du Commerce limogés pour corruption

le
0

BAGDAD, 3 novembre (Reuters) - Le ministre du Commerce par intérim irakien a limogé sept hauts fonctionnaires du ministère recherchés dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption, parmi lesquels le responsable de l'Office national des céréales, ont déclaré mardi deux responsables du ministère. L'Irak est l'un des principaux importateurs mondiaux de blé et de riz et l'Office des céréales est responsable des achats à l'international et sur le marché local. Les responsables du ministère, qui ont requis l'anonymat, ont déclaré que la décision du ministre Mohammed Chia al Soudani s'inscrivait dans le cadre d'une "opération globale (...) pour nettoyer le ministère des fonctionnaires soupçonnés de corruption". La justice irakienne a émis le mois dernier un mandat d'arrêt visant le ministre du Commerce alors en poste, Milas Mohamed Abdoul Karim, après une enquête sur des soupçons de corruption passive et d'abus de pouvoir. Quatre officiers de sécurité sont par ailleurs accusés d'avoir assassiné un conseiller du ministère parce qu'il s'apprêtait à dévoiler des documents sur la corruption. Le Premier ministre, Haïdar al Abadi, a annoncé en août le lancement d'une vaste campagne anti-corruption après des manifestations de masse. (Ahmed Rasheed; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant