Irak: Cameron pourrait convoquer le Parlement en urgence

le
0

MANCHESTER, Angleterre, 24 septembre (Reuters) - Le Parlement britannique pourrait être convoqué dès vendredi pour se prononcer sur une participation de la Grande-Bretagne à la coalition militaire mise en oeuvre par les Etats-Unis contre l'Etat islamique (EI) en Irak, a-t-on appris mercredi de source proche du sujet. Interrogés, les services du Premier ministre David Cameron déclarent qu'une réunion dans l'urgence du Parlement, actuellement en congé, n'est pas d'actualité. Mais des sources gouvernementales indiquaient mardi soir que Cameron pourrait annoncer dans la semaine le ralliement de Londres aux frappes aériennes contre les combattants djihadistes et demanderait dans cette éventualité le feu vert du Parlement. (voir ID:nL6N0RO62I ) Le chef du gouvernement britannique rencontrera le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi ce mercredi à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies. Comme la France, la Grande-Bretagne s'impliquerait dans la campagne aérienne contre les forces de l'Etat islamique (EI) à la demande du gouvernement irakien, ajoute-t-on de même source. En revanche, la réflexion reste engagée pour ce qui est d'une éventuelle intervention en Syrie, où l'Etat islamique contrôle également un large territoire. (Andrew Osborn, William James et Michael Holden; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant