Irak-Ban Ki-moon s'indigne des crimes des milices chiites

le
0

BAGDAD, 30 mars (Reuters) - En visite à Bagdad, le secrétaire général de l'Onu s'est déclaré lundi préoccupé par les exactions imputées aux milices chiites qui combattent les djihadistes de l'Etat islamique aux côtés des forces irakiennes. Ban Ki-moon, qui s'exprimait en présence du Premier ministre irakien Haïdar al Abadi, a invité les autorités à contrôler plus étroitement ces "groupes de volontaires armés". "Je suis préoccupé par les allégations faisant état d'exécutions sommaires, d'enlèvements, de destructions de biens commis par les forces et les milices qui combattent aux côtés de l'armée irakienne. "Les violations ou atteintes présumées aux droits de l'homme doivent faire l'objet d'enquêtes et leurs auteurs doivent en répondre", a-t-il déclaré, estimant que les exactions de l'organisation Etat islamique, surnommée Daech, ne justifiaient pas celles des milices. "Les civils libérés de la cruauté de Daech ne doivent pas craindre leur libérateurs (...) Une forme de violence ne peut en remplacer une autre", a ajouté le diplomate, dont les propos sont les plus fermes à ce jour sur le sujet de la part d'un représentant de la communauté internationale. (Ned Parker, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant