Irak : au moins 800 djihadistes tués dans l'offensive de Mossoul selon un général US

le
2
Irak : au moins 800 djihadistes tués dans l'offensive de Mossoul selon un général US
Irak : au moins 800 djihadistes tués dans l'offensive de Mossoul selon un général US

Le général américain Joseph Votel affirme ce jeudi qu'entre 800 et 900 combattants du groupe Etat islamique (EI) auraient été tués depuis le 17 octobre, premier jour de l'offensive terrestre des forces irakiennes pour reprendre le fief djihadiste de Mossoul. «Nous estimons qu'elles ont probablement tué environ 800 à 900 combattants de l'EI au cours des opérations lancées il y a une semaine et demi», a déclaré le général Joseph Votel, à la tête du Centre de commandement de l'armée américaine (Centcom), s'exprimant depuis un endroit tenu secret. Pour autant, la victoire est encore loin d'être acquise.

 

En effet, la résistance des djihadistes du groupe Etat islamique va s'accroître au fur et à mesure de l'avancée des forces irakiennes près de Mossoul. Une semaine après son lancement, l'offensive sur la métropole irakienne tombée aux mains du groupe Etat islamique en juin 2014, se déroule comme prévu mais les militaires américains et français craignent la montée en puissance de leurs ennemis.

 

VIDEO. Mossoul sous les fumées de Daech

 

Selon les dernières estimations, il y aurait entre 3500 et 5000 combattants dans les rangs de Daech, auxquels il faut encore ajouter quelque 2000 hommes disséminés un peu partout dans la région. Environ 250 Français s'y trouveraient (combattants, femmes et enfants), dont on ne connaît pas le sort. Par ailleurs, «quelques centaines» de combattants djihadistes sont venus de Syrie ces derniers jours pour renforcer les combattants de Daech à Mossoul, indiquait lundi l'entourage du ministre français de la Défense.  

 

 

Des pertes ennemies à relativiser

 

Le général Votel concède toutefois qu'il est difficile de donner un chiffre précis et fiable du nombre de terroristes sur place, notamment parce qu'ils sont en mouvement permanent autour de la ville de Mossoul et se fondent dans la population. Daech n'est cependant plus en capacité de se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 12 mois

    Bravo je sort le champagne ce soir!!

  • delapor4 il y a 12 mois

    Aucun djihadiste de tué, seules les écoles et les hôpitaux sont visés. Il faudra juger les dirigeants de l'OTAN pour tous ces crimes de guerre.