Irak: au moins 47 morts dans un attentat revendiqué par Daech

le , mis à jour à 16:01
0
Irak: au moins 47 morts dans un attentat revendiqué par Daech
Irak: au moins 47 morts dans un attentat revendiqué par Daech

C'est l'attentat au véhicule piégé le plus meurtrier depuis le début de l'année en Irak. Un camion piégé a explosé dimanche à un point de contrôle bondé aux abords de la ville de Hilla au sud de Bagdad, faisant au moins 47 morts et 72 blessés, selon des sources policière et médicale. Le journal Al Jazeera parle de son côté d'une soixantaine de morts dans cet attentat revendiqué par Daech. «L'attaque a été menée contre un checkpoint à l'entrée nord de Hilla», a indiqué Faleh al-Radhi, responsable de la sécurité du conseil provincial de Babel.

Selon un médecin à l'hôpital de Hilla, 20 membres des forces de sécurité figurent parmi les 47 personnes tuées dans cet attentat. Le camion était chargé d'explosifs et il a explosé au moment où les agents de la sécurité du checkpoint l'ont arrêté alors qu'il tentait de pénétrer dans Hilla.

Picture of aftermath of truck bomb attack in Hilla south of Baghdad. Number of ppl were killed and injured. pic.twitter.com/5ajj2B9HEr— mazin faiq (@mazabc) 6 mars 2016

Des photos publiées sur les réseaux sociaux montrent des dégâts importants autour du checkpoint, où se forment habituellement de longues files de voitures à cette heure de la journée, en attendant de passer les contrôles de la sécurité.

Picture of aftermath from today's attack in Hilla, south of Baghdad. pic.twitter.com/ftv2r5jKBY— mazin faiq (@mazabc) 6 mars 2016

En mars 2014, un attentat suicide à la périphérie de Hilla avait tué 50 personnes et blessé plus de 150 autres. A ce moment-là, la priorité avait été de sécuriser les villes saintes de Najaf et Kerbala au sud de Bagdad.

La quasi-totalité des attaques signées par l'EI

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le groupe jihadiste sunnite Daech a revendiqué l'attentat, affirmant qu'un kamikaze, présenté comme Abou Islam al-Ansari, avait fait exploser un camion piégé. «Les Rafida (terme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant