Irak-Au moins 47 morts dans des attaques à la bombe dans l'est

le , mis à jour à 21:55
0

(Actualisé avec revendication de l'EI §4) BAGDAD, 10 août (Reuters) - Au moins 47 personnes ont été tuées et une centaine d'autre blessées lundi dans deux attaques à la bombe dans l'est de l'Irak, a-t-on appris de sources des services de santé et de sécurité. Ces violences suggèrent que le groupe Etat islamique (EI) reste une menace de premier plan dans cette région, alors que des responsables irakiens avaient annoncé en janvier la victoire de l'armée sur le mouvement djihadiste dans la province de Diyala, proche de la frontière iranienne. Au moins 40 personnes ont été tuées et 72 autres blessées dans l'explosion d'une voiture piégée sur un marché au nord de Bakouba, ont précisé les sources. L'EI a revendiqué cette attaque dans un message diffusé sur internet, expliquant avoir pris pour cible des "rejectionnistes", le terme parfois employé par des activistes sunnites pour qualifier les chiites. Une autre explosion, à l'est de la ville, a tué sept personnes et en a blessé 25. Elle n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Le mois dernier, une attaque à la voiture piégée revendiquée par l'EI dans la ville voisine de Khan Bani Saad, a fait plus de 100 morts. (Saif Hameed et Omar Fahmy, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant