Irak : au moins 150 djihadistes de Daech tués dans des frappes près de Fallouja

le
0
Irak : au moins 150 djihadistes de Daech tués dans des frappes près de Fallouja
Irak : au moins 150 djihadistes de Daech tués dans des frappes près de Fallouja

Plus de 150 djihadistes de Daech ont été tués dans des frappes aériennes qui ont détruit quelque 260 véhicules fuyant la ville de Fallouja, récemment reprise par les forces irakiennes, ont indiqué jeudi des sources militaires. Ces frappes ont visé depuis mardi soir, en plein désert,  des dizaines de pick-up, des camionnettes et des poids-lourds, alors qu'ils se dirigeaient vers les zones que contrôlent encore l'EI en Irak et en Syrie voisine. Dans ce paysage plat, ces véhicules répartis en plusieurs convois n'ont pas pu échapper aux frappes précises lancées d'hélicoptère ou d'avion, ont montré des images diffusées par le ministère irakien de la Défense.

 

«Nos héros de l'aviation militaire ont détruit plus de 200 véhicules et saisi une grande quantité d'armes, d'équipements et de munitions», a déclaré Yahya Rassoul, un porte-parole. Il a précisé qu'au moins 150 militants de Daech avaient été tués, sans donner de détails sur la façon dont les morts avaient été comptés et identifiés. Le porte-parole faisait référence à une première série de frappes ayant visé un immense convoi circulant dans le désert au sud de Fallouja en direction apparemment de régions encore contrôlées par l'EI près de la frontière syrienne.

 

Au moins 60 autres véhicules ont été détruits par d'autres frappes menées par les avions irakiens et de la coalition antij-djihadistes conduite par les Etats-Unis sur un convoi au nord-ouest de Fallouja, a indiqué Ismail Mahalawi, porte-parole du Commandement des opérations dans la province d'Al-Anbar (ouest). Il n'était pas en mesure de préciser le nombre de djihadistes tués dans ces frappes.

 

Tentative de fuite désespérée

 

«Il s'agissait d'une tentative désespérée de la part des terroristes pour fuir vers leurs zones d'Al-Qaim, près de la frontière de la Syrie, et de Tharthar», a expliqué M. Mahalawi. Tharthar est un lac sur l'Euphrate à cheval entre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant