Irak-Attentat à la voiture piégée à Erbil, au Kurdistan

le
0

(Bilan actualisé, précisions) ERBIL, Irak, 19 novembre (Reuters) - Une kamikaze au volant d'une voiture chargée d'explosifs s'est fait sauter mercredi à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, faisant au moins cinq morts dans ce qui constitue le premier attentat d'importance dans le secteur depuis plus d'un an. Selon le maire d'Erbil, Nihad Latif Koja, le kamikaze a actionné son dispositif alors qu'il tentait de pénétrer dans l'enceinte des bâtiments qui abritent les bureaux du gouverneur. Le complexe, protégé par des murs anti-explosion, est situé dans le centre-ville. Les attentats à l'explosifs sont courants à Bagdad, la capitale irakienne, ainsi que dans d'autre villes hors du Kurdistan, mais la région autonome a pour l'instant largement réussi à se protéger de la violences qui dévaste le reste du pays. Les djihadistes de l'Etat islamique, qui se sont emparés de certaines parties du Nord irakien cet été, ont à plusieurs reprises menacé de mener des attentats contre les Kurdes qui les combattent le long d'une ligne qui s'étend sur plus de 1.000 kilomètres. Les images tournées sur les lieux après l'attentat qui s'est produit en milieu de matinée, montrent plusieurs véhicules carbonisés et du sang sur les pavés devant les bureaux du gouverneur. Les fenêtres de l'autre coté de la rue ont été brisées par la force de l'explosion. Selon un témoin interviewé en direct sur Kurdistan TV, deux policiers et deux civils ont été tués dans l'explosion. Le dernier attentat d'envergure à Erbil a eu lieu il y a plus d'un an. Il s'agissait d'un attentat suicide coordonné avec un attentat à la voiture piégée contre le siège des services de sécurité. Une autre explosion a eu lieu en août; elle n'a pas fait de victimes. Le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, a accusé les pays occidentaux ne pas fournir suffisamment d'armes lourdes pour aider ses peshmergas pour lutter contre l'Etat islamique (EI). ID:nL6N0T929F (Isabel Coles; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant