Irak-Accrochages sporadiques à Tikrit, l'armée attend des renforts

le
0

BAGDAD, 15 mars (Reuters) - Les combattants du groupe Etat islamique ont échangé des coups de feu et des tirs de mortier avec l'armée irakienne et les milices chiites dimanche dans la ville de Tikrit, sans que l'un ou l'autre camp ne progresse de manière significative, a déclaré un officier du retour du front. Cela fait maintenant trois jours, depuis vendredi, qu'une vaste offensive lancée le 2 mars par les forces gouvernementales et ses milices supplétives est à l'arrêt. L'armée irakienne dit attendre des renforts. "Il n'y a eu aucune percée aujourd'hui de l'un ou l'autre camp, seulement des accrochages sporadiques dans les parties nord et sud de la ville", a dit le colonel Abid al Djubouri par téléphone à Reuters, après s'être rendu sur le front sud. Les combattants de l'EI tiendraient encore environ la moitié de l'ancien fief de Saddam Hussein, situé à 160 km au nord de Bagdad. (Ahmed Rasheed; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant