Irak-Accord sur le pétrole kurde, le salaire des fonctionnaires

le
0

BAGDAD/ERBIL, 13 novembre (Reuters) - Le gouvernement irakien et les autorités du Kurdistan sont parvenus à un accord sur les exportations de pétrole kurde et le versement par Bagdad des salaires aux fonctionnaires de la région autonome du nord de l'Irak, a annoncé jeudi à Reuters le ministre irakien des Finances. Hochiyar Zebari, qui est lui-même kurde, a parlé d'une "grande avancée" qui devrait permettre d'assainir les relations entre Bagdad et le gouvernement régional du Kurdistan (GRK). L'accord a été conclu après des discussions jeudi au Kurdistan entre le ministre irakien du Pétrole, Adel Abdel Mehdi, et le Premier ministre kurde Nechirvan Barzani. Bagdad a suspendu le versement des salaires aux fonctionnaires kurdes en représailles aux exportations "sauvages" de pétrole vers la Turquie par le GRK. Aux termes de l'accord, le Kurdistan irakien donnera au gouvernement central 150.000 barils par jour, soit environ la moitié de ses exportations, au profit du budget fédéral. A Erbil, la GRK a confirmé cet arrangement. "Bagdad va débloquer 500 millions de dollars et le GRK fournira au gouvernement central 150.000 barils de pétrole par jour", a dit à Reuters le porte-parole du gouvernement local, Safine Dizayi. Il a précisé qu'une délégation conduite par le Premier ministre kurde se rendrait prochainement à Bagdad pour compléter et préciser cet accord, le GRK ne voulant pas renoncer au contrôle de ses exportations de pétrole. (Michael Georgy et Isabel Coles, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant