Irak-Abadi appelé à demander l'aide de la Russie contre l'EI

le
0

BAGDAD, 21 octobre (Reuters) - La coalition au pouvoir à Bagdad et les milices chiites qui la soutiennent ont exhorté le Premier ministre Haïdar al Abadi à solliciter l'appui aérien de la Russie contre l'Etat islamique, ont déclaré des membres de la coalition et des milices. Lors d'une visite mardi à Bagdad, le général Joseph Dunford, chef d'état-major de l'armée américaine, a dit que les Etats-Unis avaient obtenu du gouvernement irakien qu'aucune demande de frappes russes contre l'EI ne soit exprimée. Mais selon deux parlementaires, des pressions sont actuellement exercées sur le Premier ministre irakien par l'Alliance nationale, la formation politique au pouvoir, pour qu'il sollicite une aide de Moscou. Haïdar al Abadi n'aurait pas donné de réponse officielle à ces demandes. "Abadi a déclaré lors de la réunion qu'il n'était pas opportun de demander aux Russes de participer aux combats car cela ne ferait que compliquer la situation avec les Américains et cela pourrait avoir des conséquences indésirables, y compris sur les relations à long terme avec l'Amérique", a dit un responsable politique chiite proche du Premier ministre. Les aviations américaine et russe interviennent toutes les deux mais chacune de leur côté en Syrie, où opère également l'Etat islamique, et Washington souhaiterait que Moscou se dispense de mener aussi des frappes en Irak. Le rythme et l'intensité des frappes aériennes américaines contre l'EI en Irak semblent toutefois insuffisants aux yeux du gouvernement d'Haïdar al Abadi et des milices chiites soutenues par Téhéran, qui ont fait part de leur intention de solliciter le soutien de la Russie. Depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, l'Irak a reçu plus de 20 milliards de dollars (17,5 milliards d'euros) d'aide militaire américaine, ce qui n'a pas empêché l'armée gouvernementale de s'effondrer l'année dernière face à l'avancée éclair des combattants de l'Etat islamique dans le nord du pays. (Ahmed Rasheed et Saif Hameed,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant