Irak : à Bassorah, un palais de Saddam devient un musée

le
0
Le palais va accueilir des pièces venues des collections du musée de Bagdad.
Le palais va accueilir des pièces venues des collections du musée de Bagdad.

Dans un pays dévasté par la guerre et les pillages qui le rongent depuis plus de dix ans, la nouvelle sonne comme un fragile espoir. Un musée archéologique a ouvert ses portes il y a un mois dans la ville de Bassorah, relativement épargnée par le conflit actuel.

Un ancien palais du raïs

Le musée est logé dans un des nombreux palais de l'ancien dictateur irakien destitué en 2003 à la suite de l'intervention américaine. Le « palais du lac » proche de la frontière iranienne est aussi situé après la rencontre du Tigre et de l'Euphrate, dans une des régions les plus riches du pays.

Au lieu d'en faire un hôtel, comme ce fut le cas pour certains anciens palais du raïs, ainsi que le rapporte le

Daily Mail en 2009, il a été décidé d'en faire un musée pour aider à la réanimation culturelle de Bassorah. La ville de Sinbad le marin fait partie des centres culturels du pays. Selon John Curtis, spécialiste du Proche-Orient ancien, « le bâtiment a l'avantage d'être situé sur un lieu idéal, où il pourrait y avoir eu un jour des jardins merveilleux ». La région est parfois référencée comme un des emplacements possibles du jardin d'Éden.

Le projet a été porté notamment par une association britannique. Le palais avait hébergé les troupes britanniques durant la seconde guerre du Golfe, ce qui a amené Londres et le British Museum à s'impliquer. En effet, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant