iRadio, Napster, YouTube, Deezer... le boom du streaming musical

le
0
iRadio, Napster, YouTube, Deezer... le boom du streaming musical
iRadio, Napster, YouTube, Deezer... le boom du streaming musical

Des rumeurs circulaient depuis des mois sur un projet d'Apple dans le streaming musical en ligne (flux sans téléchargement, ndlr). Dans la logique de l'iPhone, l'iPad ou l'iPod, les analystes ont surnommé le programme «iRadio». Ce week-end, l'information semblait se préciser alors que les trois grandes maisons de disques Sony Music, Warner Music et Universal Music auraient passé des accords avec la marque à la pomme. Si tel est vraiment le cas, Apple s'inscrira dans une véritable tendance de quelques géants de l'Internet qui tentent de concurrencer les références du streaming musical, le français Deezer et le suédois Spotify.

Mi-avril, le réseau social Twitter lançait sa très attendue application de musique, qui d'ailleurs devrait dans un premier temps fonctionner en partenariat avec Apple et les sites de musique en ligne Spotify et Rdio. Grâce à Twitter #music, les utilisateurs américains peuvent ainsi écouter des extraits des morceaux qui les intéressent provenant d'iTunes, la boutique de musique en ligne du groupe informatique Apple. «Au fil du temps, nous amènerons le service sur Android (système d'exploitation mobile de Google, concurrent de celui d'Apple NDLR) ainsi que dans davantage de pays», promettait alors Twitter.

Napster, un symbole qui rentre dans les rangs

Le mois précédent, on apprenait que YouTube se lançait également dans l'aventure. Après une offre de chaînes payantes et une stratégie pub toujours plus offensive, la plateforme vidéos de Google compte bien se faire une place de choix dans la nouvelle tendance du web. D'ailleurs, dans le même groupe, un nouveau service baptisé «Google Play All Access» sera disponible sur les smartphones ou tablettes fonctionnant avec Android. Il offrira un accès sur abonnement à l'équivalent d'une radio musicale en combinant le catalogue de musique du géant de l'internet avec la collection personnelle de l'utilisateur.

Enfin, qui se souvient de Napster ? Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant