Ipsos vise une accélération de sa croissance organique en 2014

le
0

PARIS (Reuters) - Ipsos a publié mercredi des résultats 2013 affaiblis par des effets de changes défavorables qui devraient à nouveau peser en 2014, au moins au cours du premier semestre, mais l'institut de sondages table sur une accélération de sa croissance organique cette année.

En 2013, il a réalisé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros, en baisse de 4,3% en données publiées, mais faisant ressortir une croissance organique de 0,8%.

Ipsos estime dans un communiqué que cette croissance devrait "atteindre ou dépasser 3%" en 2014.

Sa marge opérationnelle s'est établie à 10,6% du chiffre d'affaires l'an dernier. Fin octobre, le groupe avait dit anticiper une amélioration de sa marge sur l'exercice 2013 à 11% de ses ventes, misant notamment sur une accélération de son activité au quatrième trimestre.

Le bénéfice net 2013 ressort à 17,4 millions d'euros (-76,5%), affaibli par une charge exceptionnelle de 71,3 millions d'euros liée à l'acquisition de Synovate.

Le résultat net ajusté, part du groupe, qui est selon Ipsos l'indicateur "pertinent", s'établit à 121 millions d'euros, en hausse de 2,1% par rapport à l'exercice 2012.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 1,75 milliard d'euros et un résultat net de 110 millions, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Un dividende de 70 centimes par action (+9% par rapport au dividende 2013) sera proposé aux actionnaires.

Avant la publication des résultats, le titre a clôturé à 33,90 euros (-0,56%) donnant une capitalisation boursière de 1,54 milliard d'euros.

(Noëlle Mennella et Gwénaëlle Barzic)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant