Ipsos sur le podium des études de marché 

le
0
Le groupe lorgne Synovate, la filiale du britannique Aegis. Cette opération ouvre la voie à un démantèlement de ce dernier, dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire.

Nouveaux remous sur le marché mondial des études. Le groupe britannique Aegis et le français Ipsos ont confirmé lundi être entrés en discussion en vue de la cession par le premier au second de sa filiale d'études de marché Synovate. Les échanges n'en sont qu'au stade préliminaire. Et les enchères pourraient grimper. Valorisés 500 millions de livres (560 millions d'euros), les actifs d'Aegis sont susceptibles d'intéresser d'autres prédateurs, à commencer par le géant allemand des études GfK, qui a raté le rachat de TNS par WPP en 2008.

Pour Ipsos, engagé depuis quinze ans dans l'internationalisation de ses activités, l'acquisition de Synovate lui permettrait de poursuivre sa course à la taille en se hissant au troisième rang mondial des études, derrière l'américain Nielsen et le britannique Kantar (WPP), en doublant l'allemand GfK. Elle lui permettrait de renforcer ses positions en Europe et en Amérique du Nord, d'accéder à de nouveaux marchés comme l'Afri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant