IPSOS : croissance organique des ventes de 3,7% au premier trimestre

le
0

(AOF) - Au premier trimestre 2016, le chiffre d’affaires d’Ipsos s’est élevé à 386,9 millions d’euros en progression de 1,9 %. La croissance organique du spécialiste des études par enquête a atteint 3,7%. L’année dernière sur une base comparable, la croissance d’Ipsos avait été de 0,8% au premier trimestre, avant de s’affaiblir au cours des trimestres suivants. « En 2016, la situation est différente », souligne la firme. Ce premier trimestre est en euros, le plus important premier trimestre jamais enregistré.

Il marque surtout un retour à une croissance significative, avec le meilleur taux de progression sur 3 mois depuis l'acquisition par Ipsos de Synovate en octobre 2011. Ce bon résultat concerne toutes les régions, les économies émergentes (+ 4,6 %) qui avaient montré des signes de faiblesse l'année dernière comme les pays développés (+ 3,3 %).

Par ailleurs, les effets de change, qui avaient été très favorables au début de l'année dernière, sont négatifs à -3,2 %. Ces effets sont plus que compensés par un effet de périmètre positif (+ 1,4 %) lié à l'intégration de la société RDA à compter du 1er juillet 2015.

Le ratio d'endettement au 31 mars 2016, à 51 %, est en baisse par rapport à celui enregistré au 31 mars 2015 (57 %) et à celui du 31 décembre 2015 (58 %). Cette baisse a été rendue possible grâce à une très bonne génération d'excédent de trésorerie libre et grâce au règlement et à la fin du litige avec Aegis, relatif à l'acquisition de Synovate.

Dans les conditions actuelles, Ipsos en 2016 juge être en position d'enregistrer une croissance organique satisfaisante, de maintenir son taux de marge opérationnelle et de générer un excédent important de trésorerie qui devrait lui permettre de poursuivre son désendettement et, pourquoi pas, de matérialiser une ou plusieurs opportunités d'acquisitions ciblées.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant