IPSOGEN : résultats semestriels 2011

le
0

Résultats semestriels 2011

Croissance des ventes de +17 % (+21% à taux de change constant)

Une marge brute élevée et un résultat opérationnel amélioré

Un niveau de trésorerie satisfaisant

Marseille, le 10 octobre 2011

- IPSOGEN (Alternext - FR0010626028 - ALIPS), pionnier et acteur de référence dans le développement et la commercialisation de tests de diagnostic moléculaire dans le cancer, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels pour l’exercice clos au 30 juin 2011. Ces comptes ont été arrêtés par le Conseil d’administration en date du 7 octobre 2011.

Résultats semestriels consolidés



En K€*

30 juin 11

30 juin 10

Chiffre d’affaires

4 485

3 837

Financement public des dépenses de recherche

243

363

Produits d’exploitation

4 728

4 200

Marge brute

79%

76%

Charges d’exploitation**

(5 493)

(6 783)

Résultat opérationnel (perte)

(764)

(2 583)

Résultat net (perte)

(851)

(2 505)

*    Chiffres soumis à examen limité, normes IFRS

** Coût des ventes inclus

Nota – Etat d'avancement des procédures d'examen limité : les procédures d'examen limité sur les comptes consolidés semestriels ont été effectuées. Le rapport d'examen limité sera émis après vérification du rapport financier semestriel et finalisation des procédures requises pour les besoins de la publication de ce rapport.

·         Chiffre d’affaires semestriel : +17%

Comme annoncé lors d’un communiqué publié le 6 septembre 2011, le chiffre d’affaires d’IPSOGEN ressort à 4,5 M€ pour le premier semestre clos au 30 juin 2011, soit une hausse de 17 % en comparaison au premier semestre de l’année précédente.

Ce sont les produits (ventes de kits de diagnostic, hors revenus de licence) qui montrent la plus forte performance avec une croissance de +19% par rapport aux revenus du premier semestre 2010.
Le lancement du nouveau kit BCR-ABL IS MMR est une réussite : la contribution de ce bio-marqueur aux revenus de la Société passe ainsi de 20% à fin juin 2010 à 24% au premier semestre 2011 (à taux de change constant). Le bio-marqueur JAK2 V617F reste cependant le produit phare de la Société et représente 54 % des ventes (produits et licences) à fin juin 2011 (contre 57% en juin 2010).
La croissance des ventes est remarquablement soutenue aux États-Unis où les kits JAK2 V617F ont connu une progression de +30% et les tests BCR-ABL une croissance de +115%.
La Société continue d’accélérer son déploiement à l’international en dehors des zones Europe et États-Unis. Les produits d’IPSOGEN en Asie, Moyen-Orient, et Amérique du Sud enregistrent en effet une progression de +36% par rapport au premier semestre 2010.

Le niveau des dépenses de recherche et de développement reste élevé et la Société continue de bénéficier d’un montant significatif de crédit d’impôt recherche. En intégrant le financement public des dépenses de recherche, les produits d’exploitation d’IPSOGEN s’établissent à 4,7 M€ sur les 6 premiers mois de l’année 2011. 

·         Marge opérationnelle et résultat opérationnel fortement améliorés

Les charges d’exploitation sont en sensible diminution en comparaison avec le premier semestre 2010, notamment suite à la réorganisation des opérations aux Etats-Unis intervenue à l’été 2010.

Le taux de marge nette s’établi a 79,4% en nette amélioration par rapport à la période précédente (75,6%) et témoigne de la bonne maîtrise des coûts de fabrication.

La réorganisation des opérations aux Etats-Unis et la poursuite d’un programme de resserrement des coûts a permis la diminution des différentes dépenses opérationnelles dans des proportions significatives :

 Ø Coûts de recherche et développement : -25% à 1,6 million d’euros

Cette diminution est notamment expliquée par la revue approfondie des différents brevets qui a permis un « nettoyage » du portefeuille par un resserrement sur les brevets et les bio-marqueurs les plus prometteurs. Ceci a généré des économies substantielles sur la maintenance de brevets abandonnés car jugés non stratégiques.

D’autre part les frais de développement de la version du test de Grade Génomique pour le cancer du sein en environnement de laboratoire CLIA aux Etats-Unis ont été essentiellement engagés au cours de l’année 2010.

 Ø Coûts marketing et commerciaux : -19% à 1,8 million d’euros

     Cette baisse est essentiellement liée à la réorganisation des opérations américaines au cours de l’été dernier. L’organisation du marketing et des ventes est maintenant centralisée à Marseille, ce qui permet une cohérence accrue dans la politique de distribution des produits IPSOGEN à travers le Monde.

 Ø Coûts généraux et administratifs : -21% à 1,2 million d’euros

     La réorganisation des opérations américaines intervenue à l’été 2010 a eu de la même façon un impact positif sur ce poste.

     D’autre part, la disparition des frais juridiques liés au litige avec le laboratoire américain BRL (Bio Reference Laboratory), ce litige ayant été réglé en décembre 2010, a également généré une économie importante.

Il faut noter néanmoins, qu’au 30 juin 2011, les frais généraux et administratifs comprennent deux éléments importants non récurrents :

o     Des frais d’avocats liés à la transaction en cours avec le groupe QIAGEN pour environ 100 K€

o     Un redressement de 52 K€ suite à un contrôle URSSAF intervenu en mai 2011 et dont la conclusion a été communiquée à la Société au début du mois d’août ; ce montant a été provisionné par prudence dans les comptes d’IPSOGEN mais le management de la Société considère qu’il y a une possibilité non négligeable que ce redressement puisse être remis en cause, totalement ou partiellement.

·         Résultat financier et résultat net

 Ø Résultat financier

Le résultat financier, malgré l’impact négatif de la variation du taux de change USD-Euros, reste légèrement positif à +€14K (à comparer à +€107K à fin juin 2010) grâce au placement de la trésorerie disponible sur des produits sans risque.  

 Ø Résultat net

Au cours des six premiers mois de l’année 2011, la Société a enregistré une perte de 851 K€ à comparer à une perte de 2 505 K€ au cours du premier semestre 2010. Cette amélioration sensible du résultat est essentiellement liée à l’impact de la réorganisation des opérations américaines et un contrôle des coûts encore accru.

La perte de 851 K€ comprend une charge de 196 K€ comptabilisée au titre des paiements en actions (coût d’attribution de BSA/BSPCE) ; cette charge est sans effet sur la trésorerie de la Société.

NB : d’autre part, suite à la forte probabilité du rachat d’IPSOGEN, la charge cumulée de toutes les options a été évaluée, avec les hypothèses suivantes (les conditions des options incluant une exerçabilité anticipée en cas de changement de contrôle) :

o     Probabilité de rachat à 100% entraînant ainsi l’exerçabilité de l’ensemble des options en date du rachat probable

o     Date d’effet du rachat probable: 12 juillet 2011

·         Trésorerie

 Le montant de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des instruments financiers de placement s’élevait à fin juin 2011 à 7,6 millions d’euros à comparer à 9,6 millions d’euros au 31 décembre 2010. Sur cette base, la consommation de trésorerie de la Société s’est élevée à 2 millions d’euros sur le premier semestre 2011 à comparer à 3 millions sur le premier semestre 2010. Il est à noter que la Société est toujours dans l’attente du versement du crédit d’impôt recherche 2010 pour un montant de 886 K€ alors qu’en 2010, ce crédit avait été réglé au mois de mai – et, en conséquence, avait eu un impact positif sur la consommation de trésorerie du premier semestre 2010 pour un montant de + 784 K€.

La dette financière brute (incluant l’avance OSEO et les engagements au titre des contrats de crédit-bail) s’élève au 30 juin 2011 à 1 403 K€.

L’offre de QIAGEN et Evénements postérieurs à la clôture

 

Le 15 juin, la Société IPSOGEN a fait l’objet d’une offre de rachat par la société QIAGEN. Le 12 juillet, QIAGEN devient majoritaire au capital d’IPSOGEN et le conseil d’administration de la Société IPSOGEN est recomposé pour tenir compte de ce changement de contrôle.

·         Changement de composition du Conseil d’Administration

 Le Conseil d’administration s’est réuni le 12 juillet en vue de coopter M. Peer Schatz, M. Roland Sackers, Dr. Philipp Von Hugo et M. Olivier Diaz en remplacement de M. Gilles Alberici, M. Kevin Rakin, Matignon Investissement & Gestion et Amundi Private Equity Funds, démissionnaires, afin de refléter la participation de QIAGEN au capital d’IPSOGEN.

Le Conseil d’administration a également nommé M. Peer Schatz en qualité de Président du Conseil.

Comme annoncé précédemment, et conformément à la réglementation, QIAGEN déposera une offre publique sur le solde des titres composant le capital d’IPSOGEN à un prix de 12,90 euros par action. Compte tenu du franchissement de seuil de 50%, cette offre publique sera soumise à une décision de conformité de l’AMF.

Si l’offre publique permet à QIAGEN d’atteindre le seuil de 95% du capital ou des droits de vote d’IPSOGEN, QIAGEN a indiqué se réserver la possibilité de demander la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire au même prix.

·         Revue du bilan d’ouverture, des actifs potentiels et passifs éventuels de la Société par le Groupe QIAGEN

Dans le cadre de cette acquisition, QIAGEN a procédé, avec le support du management de la Société à une revue des relations d'IPSOGEN avec des entités tierces dans le domaine des contrats de licence pour l'exploitation de brevets. Cette analyse a été menée dans le cadre de la revue des passifs éventuels de la Société. Cette revue a conduit à considérer que la Société serait potentiellement redevable, dans le cadre de ses relations commerciales avec les tiers concernés, de compléments de redevances au titre de l’utilisation par IPSOGEN de leur propriété intellectuelle pour la période antérieure au 30 juin 2011. Le montant supplémentaire de royalties ne peut être à ce stade évalué de manière fiable mais il pourrait atteindre 3,3 millions d'euros au maximum. Ce passif éventuel ne répond pas aux conditions d’inscription au bilan consolidé d’IPSOGEN au 30 juin 2011 en application du référentiel comptable de la Société (normes IFRS).

Au sujet d’IPSOGEN

« Profiler » des cancers, IPSOGEN développe et commercialise des tests de diagnostic moléculaire qui permettent de cartographier les maladies pour guider la décision des cliniciens et de leurs patients tout au long de leur parcours thérapeutique. Avec déjà plus de 80 références produ

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant