IPSOGEN : résultats annuels 2010

le
0

Résultats annuels 2010

Croissance des ventes de 24 % sur l’année avec une forte accélération de l’activité sur le second semestre

Maîtrise accrue des coûts opérationnels - Ralentissement de la perte et de la consommation de trésorerie sur le second semestre

Fin du litige avec le laboratoire américain Bio-Reference Laboratories (BRL)

Marseille, le 21 mars 2011- IPSOGEN (Alternext - FR0010626028 - ALIPS), pionnier et acteur de référence dans le développement et la commercialisation de tests de diagnostic moléculaire dans le cancer, annonce aujourd’hui ses résultats annuels consolidés pour l’exercice clos au 31 décembre 2010. Ces comptes ont été arrêtés par le Conseil d’administration en date du 18 mars 2011.

Résultats annuels consolidés

Evolution annuelle

En K€*

31 décembre 2010

31 décembre 2009

Chiffre d’affaires

8 371

6 732

Financement public des dépenses de recherche

529

552

Produits d’exploitation

8 900

7 284

Marge brute

77%

75%

Charges d’exploitation**

(12 563)

(9 985)

Résultat opérationnel (perte)

(3 663)

(2 701)

Résultat net (perte)

(3 402)

(2 566)

* Chiffres audités, normes IFRS

** Coût des ventes inclus

Nota – état d’avancement des procédures d’audit : les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après vérification du rapport de gestion et finalisation des procédures requises pour les besoins de la publication du rapport financier annuel.

Evolution semestre à semestre

En K€*

S1 2010 (6 mois)

S1 2009

(6 mois)

Var. %

S2 2010 (6 mois)

S2 2009

(6 mois)

Var. %

Chiffre d’affaires

3 837

3 271

+17%

4 533

3 461

+31%

Financement public des dépenses de recherche

363

267

ns

166

285

ns

Produits d’exploitation

4200

3 538

+19%

4 699

3 746

+25%

Marge brute

76%

75%

n/a

78%

75%

n/a

Charges d’exploitation**

6 813

4 215

+62%

5 751

5 770

0%

Résultat opérationnel (perte)

(2 613)

(677)

n/a

(1 052)

(2 025)

n/a

Résultat net (perte)

(2 506)

(658)

n/a

(898)

(1 908)

n/a

* Chiffres audités, normes IFRS

** Coût des ventes inclus

· Chiffre d’affaires annuel 2010 : +24%

Comme annoncé précédemment, le chiffre d’affaires annuel 2010 d’IPSOGEN ressort à 8,37 M€, en progression de +24% par rapport à l’exercice précédent. La croissance de l’activité s’est ainsi fortement accélérée sur le second semestre puisque le chiffre d’affaires réalisé sur les 6 derniers mois de l’année ressort en hausse de +31% par rapport au second semestre 2009. Cette accélération de l’activité est liée à l’intensification de l’action commerciale ainsi qu’à la signature, sur le second semestre 2010, de 12 nouveaux contrats de sous-licences pour le test JAK2 V617F aux états-Unis. Parmi ces nouveaux clients sous-licenciés, on trouve le laboratoire américain BRL avec lequel la Société était en litige depuis la fin de l’année 2009. Un accord a été trouvé entre les deux parties et BRL est désormais client d’IPSOGEN. Cet accord renforce la propriété intellectuelle de la Société sur le test JAK2 V617F aux états-Unis. Au total, le nombre de contrats de sous-licences conclus par IPSOGEN en 2010 s’élève à 16.

La Société a pour la première fois enregistré des revenus dans le cancer du sein au second semestre 2010 ; ces revenus, bien qu’encore marginaux, sont relatifs à la mise en place d’une plateforme d’analyse génomique à l’Institut Jules Bordet et annoncent l’arrivée d’IPSOGEN sur cette indication majeure.

Le niveau des dépenses de recherche reste élevé et la Société continue de bénéficier d’un montant significatif de crédit d’impôt recherche. En intégrant le financement public des dépenses de recherche, les produits d’exploitation d’IPSOGEN s’établissent à 8,90 M€ sur la totalité de l’année 2010.

· Perte nette fortement ralentie et limitée à -3,40 M€ en année pleine et -0,9 M€ sur le second semestre

Reflétant la mise en œuvre de la stratégie de croissance d’IPSOGEN, les charges d’exploitation ont progressé de +25,8 % sur l’année. L’essentiel de l’augmentation de ces charges a été engagé au cours du premier semestre. Elles sont restées stables entre les seconds semestres 2009 et 2010. Cette stabilité est le résultat de la nouvelle organisation des opérations mise en œuvre à l’été 2010 dont l’efficacité a permis à la fois un ralentissement des dépenses et une progression accrue des ventes sur la deuxième partie de l’année. La perte nette au 31 décembre 2010 s’élève à -3,40 M€ et montre un ralentissement significatif des pertes entre les deux semestres ; en effet la perte nette du second semestre se limite à -0,9 M€ alors qu’elle atteignait -2,5 M€ à fin juin 2010.

Les charges d’exploitation se répartissent de la façon suivante :

- Coûts de Recherche et Développement : 3,9 M€ (+48%)

L’accroissement des charges de Recherche et Développement reflète :

Pour le cancer du sang

o Le renforcement de la propriété intellectuelle des produits développés par le Groupe dans le domaine des syndromes myéloprolifératifs, et notamment du bio-marqueur JAK2, produit phare d’IPSOGEN ;

o La réalisation, en partenariat avec le réseau LeukemiaNet (ELN), d’une étude collaborative avec plusieurs centres de référence permettant d’évaluer les performances du test JAK2, dans la perspective du suivi de la maladie sous traitement (monitoring). Les résultats de cette étude sont attendus pour 2011.

Pour le cancer du sein

o La finalisation d’une étude collaborative menée avec l’Institut Curie, centre de référence de tout premier plan pour le traitement du cancer. Cette collaboration a abouti à la génération d’informations cliniques importantes pour la valeur médicale du test de Grade Génomique. Les résultats de cette étude ont été présentés dans trois abstracts au Symposium de San Antonio (Texas – états-Unis) en décembre 2010.

Il faut noter qu’une partie significative des projets de développement est activée au bilan de la Société et n’apparaît donc pas en charges de recherche au compte de résultat. En 2010, les principaux projets de développement inclus dans les immobilisations incorporelles au bilan d’IPSOGEN sont :

o Pour le cancer du sang : le développement d’un test BCR-ABL de nouvelle génération, test dont la commercialisation a été lancée en fin d’année 2010 ;

o Pour le cancer du sein : le projet de développement du test de Grade Génomique sous une forme adaptée à la fois au marché nord-américain et au marché européen, et notamment le développement d’un test de nouvelle génération sous un format exploitable en laboratoire CLIA aux états-Unis ;

IPSOGEN a également acquis une licence mondiale sur les mutations du gène LNK auprès de l’Université de Stanford (États-Unis). Les mutations LNK vont compléter le panel des bio-marqueurs de la Société dans les syndromes myéloprolifératifs, parmi lesquels figure la mutation JAK2 V617F.

- Coûts marketing et commerciaux : 3,8 M€ (+14%)

L’évolution des coûts marketing et commerciaux témoigne du plein effet du renforcement des équipes commerciales initié en 2009. Les zones hors Europe et Amérique du Nord sont aujourd’hui exploitées commercialement grâce à des accords commerciaux avec des distributeurs spécialisés, sélectionnés pour leur fort ancrage local. La Société poursuit cette stratégie de développement de réseaux de distribution notamment dans les zones Asie et Amérique du Sud.

Parallèlement, et sous la direction de Corinne Danan, promue à l’été 2010 à la tête des opérations commerciales du Groupe au niveau monde, IPSOGEN a réorganisé ses activités marketing et ventes afin de mieux répondre aux spécificités des marchés européens et nord-américain d’une part, et de coordonner efficacement les lancements de produits attendus dans les leucémies et le cancer du sein d’autre part.

La pertinence de cette stratégie se reflète autant dans l’accélération de l’activité sur le second semestre et le nombre de nouveaux contrats de sous-licences signés, que dans la montée en puissance continue de la part des états-Unis dans le chiffre d’affaires global. Totalisant 50% des revenus de la Société à fin 2010, l’Amérique du Nord est la première zone géographique en termes de contribution au chiffre d’affaires Groupe.

A fin 2010, IPSOGEN comptait environ 400 clients à travers le monde et commercialisait 80 références produits couvrant 15 bio-marqueurs.

- Coûts généraux et administratifs : 2,9 M€ (+26,4%)

L’accroissement de ces coûts est majoritairement lié aux frais non récurrents engagés au titre du litige avec le laboratoire américain BRL. Dans un communiqué publié en date du 1er février de l’exercice en cours, les deux sociétés ont annoncé avoir mis fin à ce litige judiciaire. A ce titre, BRL a payé à IPSOGEN une somme non communiquée afin de régler de manière transactionnelle ce litige, reconnaissant ainsi la validité de la propriété intellectuelle détenue par IPSOGEN sur JAK2 V617F. BRL est aujourd’hui client d’IPSOGEN. Si on exclut de ces coûts l’impact des dépenses liées au litige BRL, la croissance des coûts généraux et administratifs se limite à 13,7%.

· Marge brute : 77%

La marge brute s’est encore améliorée sur le second semestre pour atteindre 77% sur la totalité de l’exercice. Ce niveau de marge brute correspond aux meilleurs standards du secteur et démontre la capacité d’IPSOGEN à contrôler et optimiser ses coûts de production.

Situation de trésorerie

La trésorerie, les équivalents de trésorerie et les instruments financiers de placement ressortent à fin 2010 à 9,6 millions d’euros, à comparer aux 12,9 millions d’euros à fin 2009.

L’augmentation de capital réalisée dans le cadre de la loi « TEPA » en juin 2010 s’est élevée à 1,9 million d’euros.

Hors activités de financement et d’investissement, les opérations ont consommé 3,4 M€ de trésorerie sur l’année 2010 ; au 30 juin 2010, la consommation de trésorerie pour les opérations s’élevait à 2,7 M€. On observe donc ici un fort ralentissement de la consommation de trésorerie de la Société sur la deuxième partie de l’année malgré les dépenses de réorganisation et de fin de litige avec le laboratoire BRL qui ont affecté le second semestre.

Perspectives

2011 sera un exercice clef pour IPSOGEN. Le Groupe devrait en effet poursuivre la croissance de ses ventes dans l’indication cancer du sang, avec d’une part la montée en puissance des nouveaux contrats de sous-licences signés au second semestre 2010 et d’autre part la commercialisation de sa nouvelle gamme de tests BCR-ABL aux états-Unis et en Europe.

Des discussions avec la FDA (Food and Drug Administration) devraient intervenir au troisième trimestre pour le lancement d’un essai clinique visant à l’enregistrement du test JAK2 aux états–Unis.

Dans l’indication cancer du sein avec le test de Grade Génomique, la société respecte son plan de marche et confirme son agenda qui prévoit un lancement commercial du test sous forme de kit en Europe, via sa force de vente directe, et au travers d’un accord de partenariat aux états-Unis. La signature d’un tel accord devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

Vincent FERT, Directeur général d’IPSOGEN, conclut : « 2010 a été un exercice intéressant pour IPSOGEN qui s’est traduit par un fort accroissement des ventes sur le second semestre et le renforcement du contrôle de nos dépenses opérationnelles. La nouvelle organisation, mise en œuvre à l’été 2010, montre son efficacité et sa pertinence pour développer un modèle de croissance ambitieux. 2011 sera un exercice clef pour le Groupe durant lequel nous devrions commencer à enregistrer des revenus dans le cancer du sein, indication qui a été l’objet d’investissements importants par la Société. Nous réitérons notre confiance dans notre plan d’actions pour l’exercice en cours ».

Au sujet d’IPSOGEN

« Profiler » des cancers, IPSOGEN développe et commercialise des tests de diagnostic moléculaire qui permettent de cartographier les maladies pour guider la décision des cliniciens et de leurs patients tout au long de leur parcours thérapeutique. Avec déjà plus de 80 références produits utilisées en routine dans le monde pour le diagnostic, le pronostic et le suivi de milliers de patients atteints de leucémie, IPSOGEN s’engage aujourd’hui dans le domaine du cancer du sein avec pour objectif de fournir des informations diagnostiques encore inaccessibles.

Fort de ses partenariats scientifiques, cliniques et technologiques, et de son équipe pluridisciplinaire en France et aux États-Unis, IPSOGEN entend s’imposer en leader mondial du profilage moléculaire des cancers, et poursuivre le développement et la promotion des standards qui font la différence pour le patient, le corps médical et la société dans son ensemble.

Au 31 décembre 2010, IPSOGEN employait 72 personnes. Son siège social est situé à Marseille. La société a également une filiale, IPSOGEN Inc., à Stamford, CT, États-Unis.

Pour en savoir plus, visitez www.ipsogen.com

Contacts

IPSOGEN

Pascale Boissel

Directeur Financier

Tél : + 33 (0)4 9129 3090

pascale.boissel@ipsogen.com

Vincent Fert

Directeur Général
Tél : + 33 (0)4 9129 3090

fert@ipsogen.com

NewCap.

Communication financière et relations investisseurs

Axelle Vuillermet &
Pierre Laurent

Tél : + 33 (0)1 44 71 94 93

ipsogen@newcap.fr

Assemblée Générale :

le 13 mai 2011

Communiqué des résultats semestriels 2011 :
le 11 octobre 2011


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant