IPSOGEN : renforcement du brevet JAK2

le
0

IPSOGEN renforce sa position en matière de brevets sur la technologie JAK2 aux Etats-Unis

MARSEILLE, France 30 Août, 2010 - IPSOGEN (Alternext - FR0010626028 - ALIPS) annonce aujourd’hui que l’office de brevets et marques Américain (USPTO) lui a accordé des revendications additionnelles qui renforcent la position de la société en matière de brevets dans le domaine de la détection et de l’utilisation de la mutation JAK2 V617F à des fins diagnostiques.

Le brevet américain No. 7,781,199, nouvellement délivré, se fonde sur les revendications du brevet N° 7,429,456 (délivré le 30 Septembre 2008) couvrant la détermination de la mutation JAK2 V617F dans les échantillons de patients en tant qu’indicateur des syndromes myéloprolifératifs. Le nouveau brevet étend significativement la portée de la protection en incluant les points suivants :

- Variant protéiques, séquences nucléotidiques isolées, jeux de sondes et amorces spécifiques

- Kits de détection de la mutation

- Séquences de siRNA pour réduire l’expression des variant protéiques de JAK2 dans des cellules isolées.

- Cellules mammifères recombinantes exprimant un variant isolé de la protéine JAK2 humaine.

Les brevets 7,781,199 et 7,429,456 sont exclusivement licenciés à Ipsogen.

« L’obtention de revendications étendues pour notre technologie JAK2 V617F aux Etats- Unis renforce la position dominante d’IPSOGEN. Cette décision récente de l’USPTO va faciliter les efforts de la société pour promouvoir une utilisation élargie de ce test sur le territoire américain. Notre approche outre-Atlantique est fondée sur une combinaison d’accords de licence et de contrats de ventes de produits aux centres experts de traitement des cancers, aux hôpitaux et aux laboratoires commerciaux » commente Vincent Fert, CEO d’Ipsogen.

Au sujet des Neoplasmes Myeloproliferatifs et de la mutation JAK2 : L’Organisation Mondiale de la Santé recommande depuis 2008 le test de la mutation JAK2 V617F dans le processus diagnostique des patients suspects de Syndrome Myéloprolifératif (SMP). Il s’agit d’un groupe de d’hémopathies, chroniques, caractérisées par une hyperproduction par les cellules de la moelle de certaines cellules sanguines. Les trois types principaux de SMP sont : la polycythémie essentielle ou maladie de Vaquez , la thrombocytémie essentielle et la myélofibrose idiopathique. La prévalence des SMP est de 45 à 50 cas pour 100 000. Il n’y à ce jour aucun traitement curatif pour les SNP. Plusieurs traitements palliatifs sont cependant possibles, en fonction de la sévérité de la pathologie, allant de la saignée aux anti-agrégants ou à la chimiothérapie.

Au sujet d’IPSOGEN

« Profiler » des cancers, IPSOGEN développe et commercialise des tests de diagnostic moléculaire qui permettent de cartographier les maladies pour guider la décision des cliniciens et de leurs patients tout au long de leur parcours thérapeutique. Avec déjà plus de 80 références produits utilisées en routine dans le monde pour le diagnostic, le pronostic et le suivi des patients atteints de cancers, Ipsogen poursuit le développement et la promotion des standards diagnostiques qui ont un impact significatif sur les patients, le corps médical et la société dans son ensemble.

Au 31 décembre 2009, IPSOGEN employait 65 personnes. Son siège social est situé à Marseille. La société a également une filiale, IPSOGEN Inc., à Stamford, CT, Etats-Unis.

Pour en savoir plus, visitez www.ipsogen.com

Contacts

IPSOGEN

Vincent Fert

CEO
Tél : + 33 (0)4 9129 3090

fert@ipsogen.com

Pascale Boissel

CFO

Tél : + 33 (0)4 9129 3090

pascale.boissel@ipsogen.com

NewCap.

Communication financière et relations investisseurs

Axelle Vuillermet & Pierre Laurent

Tél : + 33 (0)1 44 71 94 93

ipsogen@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant