IPSOGEN : le Grade Génomique est désormais intégré au consensus d’experts de St Gallen

le
0

Communiqué de Presse

Ipsogen annonce que le Grade Génomique est désormais intégré au consensus d’experts de St Gallen sur le traitement du cancer du sein

Les recommandations de St Gallen 2009 indiquent que le Grade Génomique peut être pris en compte en complément du Grade Histologique des tumeurs

Marseille, France, le 10 juillet 2009. Ipsogen (ALTERNEXT: ALIPS) annonce aujourd’hui que le panel d’experts qui s’est réuni lors de la conférence internationale de consensus de St Gallen, considère désormais le Grade Génomique comme un complément du Grade Histologique. Les nouvelles recommandations issues de la conférence de St Gallen 2009 et publiées sur le site de la revue « Annals of Oncology », présentent le consensus établi par 43 experts européens et américains pour le traitement du cancer du sein.
Ces recommandations considèrent le Grade histologique 2 - dit intermédiaire - comme « non utilisable pour guider le choix de chimiothérapie ou d’hormonothérapie » et ceci au regard de la valeur reconnue des grades histologiques 1 et 3 dans la prise de décision thérapeutique. Le panel d’experts précise également que l’information pronostique clef est apportée par les marqueurs de prolifération.
Le grade génomique mesure l’activité d’un ensemble de 97 gènes qui mesurent le potentiel de prolifération de la tumeur. Il a été validé au travers de plusieurs études portant sur plus de 2 800 échantillons de tumeurs. MapQuantTM Genomic Grade contribue à un phénotypage de haute précision du cancer du sein en reclassant 80% des tumeurs de grade histologique 2 en grade génomique 1 ou 3, dont le devenir à long terme est identique à celui des tumeurs de grade histologique 1 ou 3, communément appelées de bas et de haut grade. Le test MapQuantTM Genomic Grade est à la disposition des oncologues et des anatomopathologistes européens.

« Les experts de St Gallen ont décidé d’intégrer le grade génomique comme outil supplémentaire de caractérisation des tumeurs du sein. Ceci vient légitimer la stratégie d’Ipsogen qui vise à proposer aux anatomopathologistes et aux oncologues des tests de diagnostic moléculaire innovateurs capables d’ajouter des informations significatives pour leur prise de décision thérapeutique » commente Hélène Peyro-Saint-Paul, Directeur des Affaires Médicales, Ipsogen. « Ces nouvelles recommandations de St Gallen nous encouragent dans nos efforts en matière réglementaire et de remboursement, des étapes clef qui permettront de rendre nos tests accessibles au plus grand nombre, cliniciens aussi bien que patients » ajoute Vincent Fert, Directeur Général d’Ipsogen.

« Dans un certain nombre de cas de tumeurs dites ER+ HER2-, la décision de traitement reste un problème dans notre pratique quotidienne », conclut le Dr Fabrice André de l’Institut Gustave Roussy. « Avec ces nouvelles recommandations de St Gallen, les anatomopathologistes et les oncologues seront encouragés à intégrer progressivement les tests de diagnostic moléculaire dans leur pratique clinique afin de mieux typer ces cas équivoques, et ainsi d’adapter leur stratégie de traitement aux caractéristiques individuelles de chaque patient ».

Au sujet du grade tumoral

Le grade est un élément de caractérisation majeur dans le cancer du sein invasif. En témoignant du degré d’agressivité de la tumeur il contribue à définir son pronostic à long terme. Les recommandations européennes et américaines considèrent le grade tumoral comme une information clef qui guide la décision en matière de traitement. De nombreux algorithmes d’aide à la décision de traitement validés et largement utilisés, comme le Nottingham Prognostic Index (NPI) et Adjuvant On Line (AOL), utilisent le grade pour l’évaluation du risque à long terme.

Le grade tumoral est aujourd’hui évalué par des méthodes histologiques, telles que le score Elston-Ellis qui classifie les tumeurs en 3 catégories de grade de potentiel de prolifération croissant. Le grade 2, qui représente une part substantielle des tumeurs évaluées (30-60%), a une valeur informative limitée dans la prise de décision clinique.

Au sujet de MapQuant™ Genomic Grade

Le test Genomic Grade est disponible pour usage diagnostique (IVD) en Europe par l’intermédiaire d’un laboratoire ISO-17025/CLIA. Il pourra également être directement mis en œuvre par les centres de traitement du cancer équipés du système Affymetrix GeneChip® 3000Dx2 (GCS3000Dx2) marqué CE et agréé par la FDA.

La plateforme MapQuant ™ Dx pour le profilage des tumeurs du sein par biopuce comprend également :

· un « Path Kit », marqué CE, permettant un prélèvement facile, la préservation de l’ARN et le transport des échantillons à température ambiante ;

· un logiciel de bio-informatique conforme aux normes CE, garantissant la fiabilité des contrôles de qualité, du traitement de données, et du calcul des scores génomiques.

La plateforme de tests diagnostiques MapQuant™ Dx est développée dans le cadre du Programme d’Accompagnement de l’Innovation de l’Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé).

Au sujet d’IPSOGEN

« Profiler » des cancers, IPSOGEN développe et commercialise des tests de diagnostic moléculaire qui permettent de cartographier les maladies pour guider la décision des cliniciens et de leurs patients tout au long de leur parcours thérapeutique.

Avec déjà plus de 70 références produits utilisées en routine dans le monde pour le diagnostic, le pronostic et le suivi de milliers de patients atteints de leucémie, IPSOGEN s’engage aujourd’hui dans le domaine du cancer du sein avec pour objectif de fournir des informations diagnostiques encore inaccessibles.

Fort de ses partenariats scientifiques, cliniques et technologiques, et de son équipe pluridisciplinaire en France et aux Etats-Unis, IPSOGEN entend s’imposer en leader mondial du profilage moléculaire des cancers, et poursuivre le développement et la promotion des standards qui font la différence pour le patient, le corps médical et la société dans son ensemble.

Au 30 juin 2009, IPSOGEN employait 60 personnes. Son siège social est situé à Marseille. La société a également une filiale, IPSOGEN Inc., à New Haven, CT, Etats-Unis.

Pour en savoir plus, visitez www.ipsogen.com

Contact

IPSOGEN

Vincent Fert

Président et PDG
Tél : + 33 (0)4 9129 3090

fert@ipsogen.com

Hélène Peyro-Saint-Paul

CMO

Tél : + 33 (0)4 9129 3090

peyro-saint-paul@ipsogen.com

ATCG Press

Communication corporate et produits

Marielle Bricman

Tél : + 33 (0)4 9125 0785

ipsogen@atcg-partners.com


NewCap

Communication financière et relations investisseurs

Axelle Vuillermet & Pierre Laurent

Tél : + 33 (0)1 4471 9493

ipsogen@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant