IPSOGEN : étude sur le test de Grade Génomique dans les tumeurs du sein de type lobulaire

le
0

Une étude sur le test de Grade Génomique dans les tumeurs du sein de type lobulaire présentée au 3ème congrès IMPAKT à Bruxelles, Belgique.

Marseille, France, le 4 mai 2011 - Ipsogen (Alternext – FR0010626028 - ALIPS), pionnier et acteur de référence dans le développement et la commercialisation de tests de diagnostic moléculaire dans le cancer, annonce aujourd’hui la présentation d’une étude sur le test de Grade Génomique au 3ème congrès IMPAKT. Cette conférence internationale dédiée au cancer du sein se tiendra à Bruxelles, Belgique, du 5 au 7 mai 2011. Le test de Grade Génomique, signature d’expression multigénique, améliore la détermination du grade tumoral, un paramètre essentiel de l’évaluation du pronostic à long terme. Le test de Grade Génomique permet ainsi d’optimiser le choix de la stratégie thérapeutique pour chaque patiente porteuse d’une tumeur du sein hormono-sensible.

Cette étude, fruit d’une collaboration entre l’Institut Jules Bordet (Bruxelles, Belgique), la Clinique Universitaire Saint Luc (Bruxelles, Belgique), l’Institut Paoli Calmette (Marseille, France) et IPSOGEN, analyse un type particulier de tumeur du sein appelé lobulaire. Dans ce type de cancer du sein, la mesure du grade tumoral et la détermination du pronostic sont difficiles avec les techniques actuellement disponibles.

L’étude qui sera présentée montre que l’utilisation du test de Grade Gémonique améliore significativement la détermination de ces deux paramètres même pour ces tumeurs particulièrement difficile à typer.

Poster # 33P : " Genomic Grade Index improves tumor grading of invasive lobular breast carcinoma. "

Présentateur : Otto Metzger-Filho, Institut Jules Bordet, Bruxelles, Belgique

Vendredi 6 mai 2011, 16:20 – 17:00, Selected Posters Walk, Gold Hall

A propos du Grade Génomique

Le grade tumoral fait partie de tous les algorithmes de décision thérapeutique et recommandations actuels. Son rôle-clé dans le pronostic à long terme du cancer du sein invasif hormono-dépendant de stade précoce a été largement documentée depuis une dizaine d’années.

Cependant la fiabilité du grade tumoral, mesuré à ce jour par histologie, est limitée par deux facteurs : la variabilité de l’évaluation entre laboratoires d’anatomo-pathologie, et l’existence d’une catégorie intermédiaire, le grade histologique 2. Cette catégorie peut représenter jusqu’à 50% des tumeurs hormono-dépendantes et fournit peu d’informations utiles pour la décision thérapeutique.

Le test de Grade Génomique d’IPSOGEN a été développé pour répondre à ces deux limitations.

Les gènes de prolifération forment la composante principale de la signature sélectionnée. La valeur ajoutée du test de Grade Génomique, qui permet de séparer les tumeurs de haut et de bas grade, en particulier parmi les tumeurs de grade histologique 2, a été documentée sur 3 000 cas. Le test de Grade Génomique permet par ailleurs de distinguer les tumeurs luminales A des tumeurs luminales B.

En 2009, le test de Grade Génomique a été intégré aux Recommandations d’Experts de St Gallen comme complément du grade histologique.

Le test de Grade Génomique est disponible actuellement sous le nom de MapQuant™, et utilise une

biopuce Affymetrix. Une version PCR du test, qui pourra utiliser des échantillons inclus en paraffine, est en cours de validation.

A propos des tumeurs du sein de type lobulaire

Les tumeurs invasives de type lobulaire sont, avec environ 10% des cas, le second type histologique de cancer du sein. Leur prise en charge et les modalités thérapeutiques sont similaires à celles des tumeurs de type ductal.

Cependant, du fait des anomalies cellulaires caractéristiques des tumeurs lobulaires, il est particulièrement difficile de définir de façon fiable et précise leur grade tumoral avec les techniques histologiques de routine aujourd’hui disponibles. De plus, environ 80% de ces tumeurs sont classées en grade histologique 2.

Ces deux particularités limitent l’utilité des algorithmes de décision thérapeutique de référence, dont la plupart incorporent le grade tumoral.

A propos d’IPSOGEN

« Profiler » des cancers, IPSOGEN développe et commercialise des tests de diagnostic moléculaire qui permettent de cartographier les maladies pour guider la décision des cliniciens et de leurs patients tout au long de leur parcours thérapeutique. Avec déjà plus de 80 références produits utilisées en routine dans le monde pour le diagnostic, le pronostic et le suivi de milliers de patients atteints de leucémie, IPSOGEN s’engage aujourd’hui dans le domaine du cancer du sein avec pour objectif de fournir des informations diagnostiques encore inaccessibles.

Fort de ses partenariats scientifiques, cliniques et technologiques, et de son équipe pluridisciplinaire en France et aux États-Unis, IPSOGEN entend s’imposer en leader mondial du profilage moléculaire des cancers, et poursuivre le développement et la promotion des standards qui font la différence pour le patient, le corps médical et la société dans son ensemble.

Au 31 décembre 2010, IPSOGEN employait 72 personnes. Son siège social est situé à Marseille. La société a également une filiale, IPSOGEN Inc., à Stamford, CT, États-Unis.

Pour en savoir plus, visitez www.ipsogen.com

Contacts

IPSOGEN

Vincent Fert

Directeur Général
Tél : + 33 (0)4 9129 3090

fert@ipsogen.com

Hélène Peyro-Saint-Paul

Directrice des Affaires Médicales

Tél : + 33 (0)4 9129 3090

peyro-saint-paul@ipsogen.com

Pascale Boissel

Directrice Financière

Tél : + 33 (0)4 9129 3090

pascale.boissel@ipsogen.com

ATCG-Press

Corporate and Product
Information

Marielle Bricman

Tél : + 33 (0)4 9125 0785
ipsogen@atcg-partners.com

NewCap

Communication financière et relations investisseurs

Axelle Vuillermet & Pierre Laurent

Tél : + 33 (0)1 44 71 94 93

ipsogen@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant