Ipsen: Portzamparc reste à renforcer.

le
0

(CercleFinance.com) - Portzamparc a reconduit sa recommandation 'renforcer' sur Ipsen, assortie d'un objectif de cours de 68,8 euros, consécutivement à la présentation de résultats positifs sur l'étude de phase II Cabosun à l'occasion de l'European society for Medical Onocology (ESMO).

Le Cabozantinib est une molécule aujourd'hui indiquée en deuxième ligne de traitement dans le traitement des carcinomes avancés du rein (RCC). Développé par Exelixis et faisant l'objet d'une licence exclusive par Ipsen en dehors des Etats-Unis, du Canada et du Japon, le produit a récemment obtenu son AMM en Europe et devrait commencer à générer du chiffre d'affaires dans cette indication sur ce second semestre, éclaire le courtier nantais.

L'étude Cabosun est quant à elle une étude randomisée de phase II qui compare le Cabozantinib au Sunitinib (plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel) - le traitement de référence actuel - chez des patients atteints de RCC non précédemment traité (première ligne de traitement). Elle comprenait 157 patients avec 36,3% de patients présentant des métastases osseuses, 80,9% des patients présentant un risque intermédiaire selon les critères IMDC (International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium) et 19,1% un risque élevé.

Durant l'étude, le Cabozantinib a démontré une réduction de 31% du taux de progression de la maladie ou de décès en comparaison au Sunitinib. Les patients prenant le Cabozantinib ont de surcroît montré une PFS médiane de 8,2 mois, contre 5,6 mois avec le Sunitinib, soit une amélioration de 46%, et la durée médiane de survie globale s'est établie à 30,3 mois pour la Cabozantinib contre 21,8 mois pour le Sunitinib.

Enfin, d'après Ipsen, le Cabozantinib a démontré un profil de tolérance comparable au Sunitinib, 'ce qui lui laisse penser qu'une phase III ne serait pas nécessaire pour l'option d'une approbation supplémentaire', relaie l'intermédiaire.

Au bout du compte, l'ensemble de ces informations démontre que le Cabozantinib possède un profil thérapeutique très positif et pourrait s'imposer comme le standard of care du RCC dans les années à venir. Partant, une demande d'indication supplémentaire comme traitement de première ligne du RCC sera donc déposée (sNDA) par la suite, bien qu'aucun calendrier n'ait encore été dévoilé.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant