Ipsen davantage optimiste pour ses ventes 2012

le
0

PARIS (Reuters) - Ipsen s'est déclaré lundi un peu plus optimiste pour ses ventes 2012 après un troisième trimestre marqué par une hausse de 5% de son chiffre d'affaires, la médecine de spécialité compensant la médecine générale.

Le laboratoire pharmaceutique a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d'affaires de 294,9 millions d'euros, contre 280,9 millions un an plus tôt.

Sur la période, les ventes de médecine générale ont chuté de 16%, affectées en France par le renforcement en juillet de la règle du tiers payant sur les médicaments disposant d'un générique. Fin août, Ipsen avait annoncé la suppression d'une centaine de postes dans cette activité.

Dans la médecine de spécialité - uro-oncologie, endocrinologie et neurologie - les ventes du groupe ont en revanche augmenté de 14,9%.

"Le groupe bénéficie d'une croissance équilibrée avec ses trois franchises de spécialité qui affiche chacune une croissance à deux chiffres", a indiqué le groupe dans un communiqué. "Notre activité de médecine de spécialité démontre son dynamisme et sa résistance dans un contexte macroéconomique sous pression et des conditions de marché difficiles."

Ipsen a ajouté qu'il visait désormais sur l'ensemble de l'année une croissance de l'ordre de 10% de ses ventes de médecine de spécialité, alors qu'il les attendait fin août dans le haut d'une fourchette de +8 à +10%.

Le groupe a confirmé par ailleurs sa prévision d'une baisse d'environ 15% de ses ventes de médecine générale en 2012 et celle d'une marge opérationnelle ajustée, avant éléments non récurrents, d'environ 15%.

L'action Ipsen a clôturé vendredi à 18,40 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 1,5 milliard d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu 24% environ, après une hausse de 6% en 2011.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant