Ipsen : d'un défi à l'autre...

le
0
Un laboratoire Ipsen. (© Ipsen)
Un laboratoire Ipsen. (© Ipsen)

Le groupe pharmaceutique a présenté de solides résultats annuels. Ils confirment la stabilisation, après une longue chute, des ventes en médecine générale (-1%), l’accélération de la croissance en médecine de spécialité (+14,4%) et la remontée progressive de la marge opérationnelle.

Marc de Garidel a réussi le pari lancé en 2014, en réimplantant une filiale aux Etats-Unis : l’équilibre financier a été atteint cette année, avec une année d’avance.

D'autres acquisitions à prévoir

Les dirigeants se lancent déjà un nouveau défi, en rachetant pour 200 à 260 millions d’euros la licence de cabozantinib, un anticancéreux développé par Exelixis, une biotech américaine, et dont l’autorisation en Europe dans le cancer du rein, est attendue cette année (d’autres essais cliniques sont en cours dans d’autres indications). Le lancement commercial amputera la marge d’un point et demi cette année. Cette prévision des dirigeants a pesé sur le cours. 

Ipsen dispose encore de 500 millions d’euros à consacrer à la reconstitution de son portefeuille de produits en cancérologie. D’autres acquisitions sont à prévoir et, avec elles, d’autres à-coups boursiers. Mais la direction est la bonne.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant