IPMS unifie à l'échelle mondiale les méthodes de mesurage des surfaces de bureaux

le
3

IPMS pour les bâtiments de bureaux est la première d’une série de normes immobilières internationales de mesurage. Il assurera la cohérence de la mesure des surfaces des biens dans le secteur de l’immobilier d’entreprise. Une initiative rassurante à l'heure où les SCPI cherchent à diversifier leur patrimoine au-delà de l'hexagone.

Lancé par la RICS et soutenu par 55 organismes de normalisation, l’International Property Measurement Standard for Offices (IPMS pour les immeubles de bureaux) est destiné à procurer transparence et cohérence aux marchés mondiaux de l'immobilier. L'objectif est de promouvoir une méthode commune de mesurage des surfaces en immobilier de bureaux en remplaçant les dizaines de normes actuellement en vigueur dans le monde.

En 2013, les transactions du marché de l'immobilier commercial mondial ont été estimées à plus de 1000 mds $, dont une part majoritaire en bureaux. Le besoin d’un outil comme l'IPMS est apparu comme une nécessité dans un contexte marqué par une grande disparité de méthodes de mesure des biens immobiliers à l’international, provoquant incohérences et confusion. En Espagne, le calcul de la surface des bureaux peut inclure des installations de loisirs de plein air tandis que dans d'autres pays il peut concerner des parkings en dehors du site (Inde), les seules surfaces climatisés ou encore des espaces hypothétiques mais potentiellement supportables par les fondations existantes. Selon la norme utilisée, la superficie mesurée pour un même bâtiment peut ainsi varier jusqu’à 24%. En conséquence, les entreprises ont dû mettre au point des méthodes spécifiques, coûteuses, pour mesurer et comparer leurs actifs immobiliers. De leur côté, les investisseurs ont dû prendre en compte les risques associés à la variation des superficies des biens dans leurs choix d'investissements.

A l'heure où les SCPI regardent de plus en plus au-delà de l'hexagone, cette initiative est donc rassurante pour les investisseurs en fournissant « des données de mesure cohérentes et transparentes nécessaires pour prendre des décisions éclairées ».

Dès 2015, la RICS formulera ses propres conseils sur le mode d’utilisation de l’IPMS et se consacrera à l'élaboration d'une norme internationale de mesure des biens immobiliers dans le secteur résidentiel. A terme, cette norme est destinée à s'enrichir en direction des bâtiments résidentiels, industriels ou des commerces.

La France, « a été partie prenante pour l’élaboration de l’IPMS à destination des immeubles de bureau » déclare Karl Delattre, Président de la RICS France. Investisseurs utilisateurs reconnaissent le bien fondé d'un standard international appuyé par des « données de mesure homogènes et reconnues au-delà des pratiques particulières de chaque pays ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 22329524 le vendredi 24 avr 2015 à 12:29

    ..... au Carré ;-) ..... !

  • 22329524 le vendredi 24 avr 2015 à 12:28

    Des Miles nautiques ou des Encablures ;-) ?

  • JMH01 le jeudi 23 avr 2015 à 18:06

    Quelle unité de mesure? Comme dans la marine ou l'aéronautique des pieds ou des miles?