Inzaghi est-il coupable ?.

le
0
Inzaghi est-il coupable ?.
Inzaghi est-il coupable ?.

Confirmé dans ses fonctions malgré les résultats catastrophiques du Milan AC, Filippo Inzaghi est en grande difficulté pour le début de sa carrière d'entraîneur. Est-il pour autant vraiment coupable ? Alors, SuperPippo ou SuperPipe ? Le procès est ouvert.

- Monsieur Filippo Inzaghi, né le 9 août 1973, à Plaisance. Vous êtes accusé de non-assistance à personne en danger à l'égard du Milan AC. Selon le classement du championnat et l'élimination en Coupe d'Italie - pièces jointes au dossier - vous avez déjà manqué à votre devoir à plusieurs reprises. Fait aggravant : vous avez, à l'aide d'un trafiquant reconnu sur le marché des transferts (Monsieur Adriano G.), empoisonné le club et manqué au code éthique dûment représenté par l'institution. Je requiers contre vous la radiation des bancs de Serie A avec application immédiate."

- Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les jurés, je tiens à retracer devant vous la succession d'épreuves qu'a endurées mon client. Tiraillé par la pression des objectifs irréalisables imposés par ses dirigeants, il a jusqu'ici plaidé coupable à chaque accusation. Il n'est pourtant ni de près ni de loin à la source du problème et s'efforce au contraire de le résoudre par tous les moyens. Je ferai également souligner à la cour que le contrat de Monsieur Clarence S. estimé à 5 millions d'euros annuels jusqu'en 2016 réduit fortement la marge de manœuvre du Milan AC. Une condamnation serait donc catastrophique aussi bien pour mon client que pour son employeur.

Le réquisitoire et la plaidoirie ont été entendus, place aux délibérations du jury.
Pippo n'est plus Super...
35 points en 19 matchs contre 26 en 20. Voici le comparatif du Milan AC avec respectivement Seedorf et Inzaghi. Les chiffres ne mentent pas et la réalité mathématique illustre les difficultés pesantes rencontrées par SuperPippo. Le 4-2-3-1 du Néerlandais cristallisait déjà les nombreuses critiques. Le 4-3-3 d'Inzaghi réussit à faire pire. Jamais le dernier à donner son avis, l'ancien Milanais Zvonimir Boban en a dressé un portrait peu flatteur sur Sky Sport : "Cette équipe n'a jamais été en mesure de bien jouer, et Inzaghi n'a jamais vraiment eu d'idées sur comment la faire jouer. Il a réussi au départ à insuffler un esprit de sacrifice, mais maintenant que cet esprit a disparu, l'équipe est plus que médiocre." Un constat qui s'impose malheureusement de lui-même, à l'heure actuelle, après que le Milan a réalisé le pire mois de janvier de son histoire avec un seul petit point engrangé.

Filippo Inzaghi ne propose surtout aucune solution de rechange ou presque. Exemple avec les clés du jeu...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant