Investissements étrangers : la Chine devant les États-Unis

le
0
Les investissements directs étrangers ont chuté de 8 % au premier semestre 2012 comparé au premier semestre 2011, à 668 milliards de dollars, selon la Cnuced

Les flux d'investissements directs dans le monde ont reculé de 8 % au premier semestre 2012, par rapport à la même période de l'an dernier, à 668 milliards de dollars, selon le rapport de la Cnuced (Conférence des Nations unies dur le commerce et le développement).

Ce recul, de 61 milliards de dollars au total, touche principalement les États-Unis où les investissements étrangers ont chuté de 37 milliards de dollars en raison de la crise. Mais les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) ne sont pas épargnés, avec une baisse de 23 milliards de dollars. En Chine, ils diminuent de 60,9 milliards de dollars à 59,1 milliards.

Mais ce pays est devenu au premier semestre le premier à accueillir les investissements étrangers dans le monde, devant les États-Unis qui ne totalisaient que 57,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant