Investissement locatif : tous les plafonds de loyers 2016

le
1
L'administration a défini plusieurs zones pour les seuils retenus. (© DR)
L'administration a défini plusieurs zones pour les seuils retenus. (© DR)

Ces plafonds de loyers, révisés chaque année, n’intègrent pas les charges et diffèrent selon le lieu de situation du logement. Pour mémoire, l’administration a défini plusieurs zones. La zone A bis correspond à Paris et à 68 communes de la petite couronne. La zone A comprend, en outre, la deuxième couronne parisienne, la Côte d’Azur (littoral Hyères-Menton) et le Genevois français (agglomération urbaine située autour de Genève).

Dans la zone B1, on trouve les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne autour de Paris, quelques communes chères (Annecy, Bayonne, Chambéry, Cluses, La Rochelle, Saint-Malo), le pourtour de la Côte d’Azur, les départements d’Outre-mer et la Corse. La zone B2 concerne les agglomérations de plus de 50.000 habitants, les autres zones frontalières ou littorales chères. Et la zone C porte sur le reste du territoire.

Voici les plafonds de loyers mensuels par mètre carré pour les baux conclus ou renouvelés en 2016 pour les différents dispositifs d’incitation à l’investissement locatif.

• Besson ancien. Zones A (18,49 €), B (12,09 €) et C (8,76 €).

• Besson neuf. Zones I bis (16,57 €), I (14,67 €), II (11,33 €) et III (10,70 €).

• Robien classique. Zones A (23,13 €), B (16,08 €) et C (11,58 €).

• Robien

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw il y a 9 mois

    investissement locatif!!! fuyez ce n'est absolument plus rentable : impôt CSG dégradations, locataires maintenus dans les lieux par des gents qui en ont rien à faire que vous perdiez de l'argent, embêtement de la location etc etc