Investissement immobilier : Londres perd son attractivité

le
0

Le Brexit n'en finit pas de peser sur l' immobilier du Royaume-Uni. Le climat actuel d'incertitudes a fait chuter Londres dans le classement des villes européennes les plus attractives pour les investisseurs.

Dégringolade de Londres

Selon l'étude sur les « tendances émergentes dans l'immobilier en Europe 2017 », menée par Price Waterhouse Cooper (PwC) et the Urban Land Institute (ULI), les investisseurs semblent bouder Londres. La capitale britannique a perdu 16 places dans le classement des 30 villes d'Europe les plus attractives, dégringolant à la 27e position. Une chute vertigineuse déclenchée par le futur incertain du marché immobilier du Royaume-Uni suite au Brexit.

L'Allemagne, une valeur sûre

Face au plongeon de Londres, l'Allemagne a la cote : le haut du podium est trusté par trois villes situées outre-Rhin : Berlin, Hambourg et Francfort (qui grimpe, à elle seule, de 11 places). Bien qu'offrant un rendement inférieur à la capitale britannique, ces localités constituent des solutions moins risquées pour les investisseurs immobiliers. À la suite du classement, on trouve Dublin, Munich, Copenhague et Lisbonne.

Lyon dépasse la capitale française

La perte d'intérêt des investisseurs immobiliers pour Londres n'aura cependant pas permis à Paris de s'envoler vers le haut du classement. La capitale française ne gagne que 5 places, pour atteindre la 17e marche. Elle est dépassée par Lyon, qui constitue la ville la plus attractive de l'hexagone en grimpant de 15 places, pour se positionner dans le top 10.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant