Investissement dans les foncières cotées : Pourquoi exiger une gestion « benchmarkée »?

le
0
(lerevenu.com) - Qu'est ce que le « benchmarking » ?

Le benchmarking consiste à comparer la performance d'un portefeuille d'actifs (en l'occurrence d'actifs immobiliers) avec la performance moyenne du marché. Dans le monde des actions, par exemple, il est fréquent de voir la performance d'un fonds investissant dans une sélection d'actions françaises comparée à la performance du CAC 40. Ce dernier est ce qu'on appelle un benchmark.

Le benchmarking fait partie des bonnes pratiques de gestion. Sa mise en ?uvre est donc presque toujours exigée par les investisseurs finaux professionnels, tels les compagnies d'assurance, fonds de pension, et fonds souverains. Comme nous allons le voir, les résultats de l'analyse de benchmarking ont souvent un impact sur la détermination des honoraires de gestion. C'est une façon efficace d'aligner les intérêts de l'investisseur final et de son gestionnaire.

Elle est beaucoup moins connue des investisseurs individuels. Or, ceux-ci payant les frais de gestion du fonds spécialisé ou de la foncière devraient bénéficier des mêmes prestations que leur homologues professionnels.

A quoi ça sert ?

Comme c'est le cas pour les investisseurs individuels, les investisseurs professionnels n'ont pas la capacité de gérer leurs investissements dans l'immobilier. Ils s?adressent donc à des gestionnaires spécialisés.

Dans ce contexte, le benchmarking a deux applications principales : 1) du point de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant